Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De retour chez soi

Aller en bas 
AuteurMessage
Isao Takarashi
Juunin de Kumo
♣ TC de Kyuji Hyuga
♠ Juunin de Kumo♣ TC de Kyuji Hyuga
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: De retour chez soi   Lun 20 Juin - 14:00

Isao détacha la bandoulière de son sac qui lui sciait l'épaule depuis un moment, et s'épongea le front, dégoulinant de sueur. Ses jambes tremblaient, il avait mal au crâne, mais il était de retour. Kumo. Sa maison. Son clan. Il en aurait pleuré de soulagement.

La Raikage lui fit un petit signe de la main, auquel il répondit par un sourire. Il s'inclina, puis la salua dignement, et elle partit avec un clin d'oeil, accompagnée de ses chiens. Elle l'avait raccompagné, lui avait demandé maintes et maintes fois s'il tiendrait le coup, si ses blessures ne le faisaient pas trop souffrir, etc. Une vraie déesse. C'est avec regret qu'il la vit quitter l'endroit en s'engouffrant dans un passage transversal. Il soupira, et poussa la porte de sa demeure.

Le panneau coulissa lentement, sans bruit, et il entra calmement. La maison était silencieuse, comme toujours. Il n'avait plus entendu rire un adulte depuis la mort de son père. Enfin, cela viendrait en temps voulu, pour le moment, il était de son devoir de respecter les volontés de Lin. Il se dirigea vers sa chambre, et ne croisa personne. Ils devaient être au salon, attendant leur arrivée. La tristesse lui lacéra le coeur au moment ou il pensa à son frère Nobu, et il dut se retenir de ne pas s'effondrer en sanglots. Il se redressa, inspira profondément, et expira lentement. Une fois son calme retrouvé, il ouvrit la porte de sa chambre, simple et petite. S'asseyant sur son lit, il déballa ses affaires, et rangea son sabre.

- Aïe !

Ses poumons, encore affaiblis par le poison, lui arrachèrent un gémissement de souffrance, qu'il réprima courageusement. Changeant rapidement d'habits, il mit un kimono blanc, s'épongea le front, et se rendit à la salle commune. Là, tous l'attendaient. Ils le regardèrent avec étonnement, semblant chercher derrière lui la présence de quelqu'un d'autre. Nobu. Isao serra les dents, et son poing se crispa. Une petite main vint se blottir au creux de la sienne. Des petits doigts potelés, lisses et ronds. Ayane ferma les yeux, et se colla contre ses jambes. Isao la souleva dans les aires, et le serra contre lui.

- Papa... je t'aime.

- Moi aussi je t'aime mon bébé, chuchota-t-il à son oreille.

Karin se leva, malgré un regard désapprobateur de Lin. Elle prononça d'une voix forte, mais tremblante :

- Où est Nobu, Isao ? Il n'était pas avec toi ? Il a été retardé ?

Isao baissa les yeux, et secoua la tête. Le teint de Lin vira au blanc crayeux, Karin avala sa salive, Mayuko et Ichiko restèrent droites, interdites, quand à Saita, il fronça les sourcils. Isao articula distinctement, mais avec difficulté :

- Nobu a été tué par un shinobi de Iwa.

La tension retomba d'un coup, pour laisser place à un silence de mort. Après plusieurs minutes de silence absolu, en exceptant la respiration douce et mesurée d'Ayane, la tante d'Isao trouva la force de demander à son neveu :

- Et toi ?

- Je suis Juunin.

- Peu importe.

La réponse de Lin fut jetée avec dédain, sur un ton plus sec que le désert de Suna. Isao n'eut pas l'audace de lui répondre. Il avait l'habitude de cette attitude, mais pourtant, les mots de sa mère lui firent encore mal. Il resta silencieux, malgré une rougeur qui lui monta aux joues.

- Félicitations pour ta nomination, Isao.

Tous se tournèrent vers Saita. D'habitude dédaigneux envers son cousin, il l'avait complimenté, et sincèrement. Un mince sourire aux lèvres, il semblait réellement satisfait. L'ambiance devint moins lourde, et les autres membres de la famille n'hésitèrent pas à féliciter à leur tour Isao :

- Oui, bravo Isao. Tu le mérites.

- Félicitations ! Je ne doutais pas de toi ! ajouta Ichiko avec un grand sourire.

Tenkô, lui ne dit rien, se leva, et partit, accompagné de Lin. Isao remercia sa famille, et alla coucher Ayane. La nuit arrivait, et il éteignit la lumière. Une fois dans le noir, il s'allongea sur le lit, et s'endormit. Avant de sombrer dans le sommeil, il ne put s'empêcher de regretter que Mayuko ne lui ait même pas adressé la parole, puis, bercé par le doux sifflement qui sortait de la bouche de sa fille, il s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De retour chez soi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» De retour chez la famille [PV: Driga]
» Retour chez les sorciers [PV Alicia]
» Le retour chez soi. [pv Athenais] -18^^.
» [RPFB] De retour chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto :: Archives :: Monde Shinobi :: Kumo Gakure no Satô :: Gouffres Obscures de Kumo no Kuni-
Sauter vers: