Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Examen Partie deux : Une technique déterminante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Sam 9 Avr - 23:18

Ne pouvant pas trahir mon ami, il ne me restais plus qu'a faire une chose détestable, mentir. Ou alors je pouvait aussi être plus fin que ça. Enchaînant rapidement la conversation pour qu'il ne puisse se douter d'une moindre hésitation de ma part, je lui répondis par la première chose qui me passa par la tête.

« Je veux bien comprendre ton désir mais je ne peux le satisfaire. L'homme qui reste dans l'ombre ne peut être appelé. Son nom est, et restera un des mystères du monde, et ce quelque soit ta volonté. Désolé mais il fait que tu l'acceptes. »

Sur ce, je repartis en direction des escaliers sans me retourner.

(Si Isao n'a plus rien à dire et bien Kazeigan c'est à toi d'introduire le dernier défi de l'épreuve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Takarashi
Juunin de Kumo
♣ TC de Kyuji Hyuga
♠ Juunin de Kumo♣ TC de Kyuji Hyuga
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Sam 9 Avr - 23:36

Isao eut un rictus de dépit. Il grimaça lorsque Shinsaku se dégagea, et se remit à marcher en direction opposée. Ne voulant pas le laisser s'en aller, Isao entama une douloureuse course dans le but de le rattraper. Au bout de quelques mètres, il s'écroula. La foule gloussa. Isao était blême de honte. Il tenta de se relever, et une main se tendit pour l'y aider. Isao releva la tête. Shinsaku.

Une fois debout, il s'épousseta, et prit le garçon par les épaules.

- Tu peux me berner par des phrases obscures et vides de sens, il n'en reste pas moins que je tiens à obtenir la réponse à ma question. Mais étant donné que tu y sembles opposé, je n'insisterai pas.

Là encore, il dut avaler sa salive pour arriver à continuer son discours. Parler lui devenait de moins en moins supportable...

- Malgré tout, je dois payer ma dette. Cet homme est sur le point de se faire corrompre. Je l'ai senti lorsqu'il m'a regardé. Ses yeux sont emplis de haine, il a du mal à la contrôler. Néanmoins, il n'est pas mauvais. Quelque chose le détruit. Quoi, je ne sais pas... Mais il faut que tu l'aides. Donne-lui ceci...

Il tendis sa main, et glissa une petite amulette dans la paume entrouverte de Shinsaku.

- Lorsque le moment sera venu.

Calmement, Isao se retourna. Il leva la tête. Fixa le plafond. Il sourit.

Il s'effondra sur le sol de la salle avec un bruit mat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Dim 10 Avr - 14:15

Isao déposa l’amulette avec précaution dans la paume de ma main. Reconnaissant le bijou qu’il avait tenu contre son cœur lorsqu’il était au bord de la mort, je voulus protester et lui rendre de force son pendentif. Mais je n’eu pas le temps de répliquer qu’il avait déjà disparu de mon champ de vision pour venir s’écrouler sur le sol. J’étais fatigué de le soulever mais mon cœur m’empêchait de le laisser là. Alors je le repris sur mes épaules en m’adressant à l’un des anbus qui formaient la garde rapprochée des Kages présents.

« Vous ne pourriez pas appeler un médecin plutôt que de rester planté là à rien faire ? »

L’anbu eu besoin de toute la force qui gisait en lui pour se retenir de me frapper. Enfin il fit un signe de main et deux médecins accoururent avec une civière. J’y déposai délicatement le ninja de Kumo en lui adressant quelques mots.

« Rétablis toi la vite pour pouvoir te soumettre au dernier test de l’épreuve. Je serais ravi de pouvoir te revoir durant la troisième et dernière épreuve de l’examen. Quand au reste… Je ferai de mon mieux. »

Isao partit sur la civière les yeux mi-ouverts pour me voir une dernière fois. Je descendis les marches de la passerelle et allai rejoindre les autres participant en bas. Je m’assis dans un coin d’ombre et commençai à observer tranquillement l’amulette.

« Alors comme ça Kyûji serait dominé par Kyubi. Qu’a vu cet Isao ? Toute cette histoire m’inquiète. Je devrais aller en parler à Kazeigan dès que possible. … Pourvu que le gars de Kumo ai rêvé sinon nous pouvons dire adieu à la tranquillité et à la paix à Konoha. »

DRRRRRRING !

La sonnerie qui marquait les fin de l’épreuve retentit. Les chuunins allaient maintenant passer un par un devant le jury. Le moment était venu de briller devant le Hokage et la Raikage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Dim 10 Avr - 18:51

Kazeigan avait, depuis sa fuite précipitée, décidé de revenir aux cotés de la Raikage afin de ne lui laisser aucun moyen de deviner qu'il avait d'une manière quelconque , influencé l'examen. Comme prévu elle ne devina rien : En arrivant devant l'ex villageoise de Konoha, il s'épousseta discretement puis s'assis sur le siège adjacent afin de pouvoir attendre confortablement le retour des premiers arrivants. Les heures passèrent sans que Kazeigan ne vit arriver aucun des shinobi qu'il avait récement rencontré : Ni Shinsaku, ni le jeune garçon amoché par le démon ni même le démon lui même n'avaient refait surface ...

Soudain, à la surprise générale, Shinsaku ainsi que le mourrant qui ne l'était plus tout à fait, arrivèrent, bras dessus-bras dessous dans la salle provoquant un immense silence. Tout le monde se retourna, le souffle coupé par ces spéctaculaires blessures ainsi que cette preuve de solidarité hors normes. Kazeigan de son coté camoufla le sentiment d'amertume qu'il avait en voyant ce "touchant" spéctacle.

Alors que Shinsaku "déposa" le ninja de Kumo devant sa Kage, une curieuse scène se passa : Pour une raison encore inconnue au Hokage, le mourrant tenu à connaitre l'identité du Anbu aux yeux vitreux qui l'avait sauvé. Le sang de Kazeigan se glaça : Quoi que Shinsaku réponde, il était écouté attentivement de tous ! Si il faisait le moindre faux pas, la couverture de Kyûji sauterait et ...

*Mais ... au fait, pourquoi est ce que je m'occupe de lui ? Au cours du combat, Kyuji a voulut s'imposer ? Il a voulu s'imposer devant moi qui avais tant fait pour lui ?! Et bien, tant pis pour sa couverture, il n'avait qu'à ne pas dévoiler son secrêt au premier venu !*

Kazeigan écouta, avec un sourire sadique aux lèvres, la réponse de Shinsaku, ayant déjà oublié que peu de temps plus tot, il avait frappé son ami :

-Je veux bien comprendre ton désir mais je ne peux le satisfaire. L'homme qui reste dans l'ombre ne peut être appelé. Son nom est, et restera un des mystères du monde, et ce quelque soit ta volonté. Désolé mais il faut que tu l'acceptes.

*Et merde ! Il n'a pas nié la présence d'une aide auxiliaire ! C'est mauvais ! En plus de cela, j'espère pour Kyuji qu'il s'est déjà tiré sinon, il aura une tonne d'anbu aux trousses ! Enfin, grace au simple fait que Shinsaku ait parlé du refus de faire part de son nom de Kyuji, chaque personne dans cette salle sait que le "sensei de shinsaku" a quelque chose de TRES important à cacher !*

Perdu dans ses pensées, Kazeigan ressera l'etreinte qu'il avait sur son épée instinctivement et ne fit pas attention au reste du discour entre les deux Chuunins. Soudain, un grand "DRIIIIIIINNNNG !!!!" le ramena à la réalité. Cette sonnerie marquait en effet la fin de l'épreuve. Kazeigan reporta son attention au brouhaha qui se formait autour du corps du shinobi inerte sur le sol.

* Même avec les soins de Shizu, il ne pouvait pas tenir plus longtemps face au poison infini de Yonbi ...*

Alors que les brancardiers emmenaient le jeune homme au centre hospitalier de Konoha, kazeigan glissa à l'oreille d'un d'entre eux :

-J'ai de bonnes raisons de savoir qu'il a un ENORME risque d'avoir été exposé à une toxine plus puissante que vous ne sauriez l'imaginer... Amenez le vite là bas puis, avec mon autorisation, administrez lui les antidotes à tous les poisons connus à ce jour ...

Le hokage regarda s'en aller les deux médecins en se disant que peut être, il n'avait pas un si mauvais fond ... Soudain, reprenant ses esprits Kazeigan se rassit aux cotés de Kosui . Un a un, chacun des Chuunins présents réussirent la technique de manière diverses et variées : Certains arrivaient à résoudre l'énigme grace à un tour de passe passe tandis que d'autre réalisaient de véritables exploits grace à des performances incroyables. Ce fut enfin le tour de Shinsaku. Kazeigan était impatient de voir quelle solution avait trouvé le jeune Nara. Mais, alors que ce dernier commença à former le signe de clonage, une voix venue de la foule stoppa net son geste :

-Arrétez le ! C'est un tricheur !

Tout le monde se retourna et, soudain, kazeigan reconnut l'auteur de l'appel : Un rouquin , essouflé, couvert de sang et de blessures était appuyé d'une main contre le bord de la porte.

*Lui...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Shoku Chimokai

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Dim 10 Avr - 23:30

Shoku, poussé par une haine indescriptible, boitait rapidement vers la salle d'examen où se présentaient toutes les personnes ayant trouvé une réponse à l'énigme posé sur le parchemin. Il lui fallait y arriver au plus vite afin de réctifier un certain nombre de choses. Soudain, voyant le batiment d'où venait le tumulte, Shoku se précipita malgré ses nombreuses blessures. Afin de se faire une place, il bouscula tout le monde puis, ensanglanté de la tête au pied, s'appuyant contre l'entrebaillement de la porte, Shoku hurla :

-Arretez le ! C'est un tricheur !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------FLASH BACK------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La chute était imminente ... il me restait plus qu'une solution et nous le savions tous les deux : C'était lui céder la place ... Mais ... que se passerait il ensuite ? Serions nous discalifiés suite à cette évènement ? Boarf ... C'est toujours mieux que de mourrir ...

Une demie seconde après que Shoku ait frollé le sol, sa corpulence changea immédiatement : ses muscles gonflèrent comme des soufflets et des poils roux lui poussèrent sur tout le corps. De plus, sa taille changea soudain si bien que Yonbi encaissa le choc (vous me direz pour lui qui fait une centaine de mêtre, tomber de 20 mêtre, c'est pas tellement un choc)

Quand le nuage de fumée se dissipa, Shoku, n'ayant subit que de légères blessures comparé à celles qu'il aurait put subir en temps normal, avait laissé la place à son grand ami. Puis, il vit son ami de toujours se faire pour la première fois , humilier tel un animal domestique par un garçon brun, un homme au masque de renard (on a qu'à dire que ton masque ANBU est un renard Wink ) et un homme qu'il aurait reconnu entre milles : Le 8ème HOKAGE !!!

Soudain, malgré lui, Yonbi se rétracta et reprit place au plus profond de l'ame de Shoku ... Comme avant son domptage ... Shoku, la bouche rempli de sang se contenta de toussoter alors qu'il avait envie de Hurler la perte de son plus proche ami .

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------FLASH BACK------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Ce Chuunin s'est fait aider ! Deux hommes l'ont aidé à me vaincre : Un inconnu au visage camouflé par un masque Anbu orné d'un renard qui étrangement ressemblait à la brève description qui rode au sujet de l'assassin de la Tsuchikage ainsi que ... LUI !

Shoku, courroucé au plus haut point pointa du doigt le hokage puis continua son discour

-J'ai honte de l'avouer mais ... je suis l'hote du démon à 4 queues, Yonbi et, au cours d'un de mes combats contre un ninja de Kumo brun d'une trentaine d'année, ces trois là sont arrivés, m'ont contraint à aller dans mes derniers retranchements et m'ont fait subir des dommages irréversibles qui couteront des millions au village d'Iwa : Ils ont annhiler la puissance d'une des armes les plus puissantes d'Iwa : Le controle de YONBI !!!

Tout le monde se tut puis se tourna vers les deux concernés. C'était visiblement à Kosui de juger de la véracité des propos du jeune garçon ...

(je propose que Mike pn-jise Kosui)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Jeu 5 Mai - 1:36

______Kosui INUZUKA______

Vingt-trois. Vingt-trois est le nombre de participants à l'examen que j'ai vu défiler devant moi aujourd'hui répétant inlassablement le même jutsu bien que certains changeaient légèrement : Certain utilisaient des genjutsus de manière à décupler le nombre d'objet présents dans la salle, d'autres, plus originaux mettaient en place d'étonnants phénomènes physiques à leur profit : Générant des mirages, des distorsions de la lumière ou même un ralentissement de la lumière provoquant pour toute rétine humaine, le dédoublement de n'importe quel objet . Toujours est il que jusqu'à lors, je m'ennuyais à en mourir.

*Pourquoi diable, ai je accepté de venir à ce foutu examen ?*

Levant les yeux sur le nouveau candidat, je ne put retenir un sourire en coin en voyant que ce nouveau chuunin était celui qui avait sauvé l'un des miens. Comme la plus part des autres, il malaxa du chacra afin de se préparer à effectuer un jutsu de multiclonage partiel.

*Je me suis fait des illusions … Sûrement est il aussi ennuyeux que les autres ...*

Mais, à cet instant précis, et contre toutes attentes, un rouquin qui était jusqu'à lors resté silencieux hurla :

-Qu'on arrête cet homme ! C'est un tricheur !

Tout comme le reste de l'assemblée, ma tête tourna instantanément vers l'auteur de cette accusation. Appuyé contre la porte, il semblait avoir prit un bain de sang et avoir subit de graves blessures. Bouillonnant de rage, il continua :

-Ce Chuunin s'est fait aider ! Deux hommes l'ont aidé à me vaincre : Un inconnu au visage camouflé par un masque Anbu orné d'un renard qui étrangement ressemblait à la brève description qui rode au sujet de l'assassin de la Tsuchikage ainsi que ... LUI !

Afin de marquer la fin de son discours, le jeune garçon pointa de son index droit le hokage huitième du nom. Je fut si étonnée que je me retournais pour vérifier la trajectoire de son index mais … pas de doute, ce garçon était sur de ce qu'il disait.

-J'ai honte de l'avouer mais ... je suis l'hote du démon à 4 queues, Yonbi et, au cours d'un de mes combats contre un ninja de Kumo brun d'une trentaine d'année, ces trois là sont arrivés, m'ont contraint à aller dans mes derniers retranchements et m'ont fait subir des dommages irréversibles qui couteront des millions au village d'Iwa : Ils ont annhiler la puissance d'une des armes les plus puissantes d'Iwa : Le controle de YONBI !!!

La foule se tourna alors, comme dans un match de tennis , vers moi : Il était visiblement l'heure de porter un jugement. Levant les yeux aux ciel puis, ne cachant pas mon agacement d'être ainsi sollicitée en lâchant un soupire long et sonore, je me déclarai enfin :

-Avant tout, saches jeune homme qu'accuser un homme à tord est une faute grave et ce, quelque soit le village d'où tu viens. De plus, quand il s'agit d'accuser un des cinq principaux kages, c'est quasiment inenvisageable mais bon … avec des preuves tangible, cela reste faisable. Malheureusement pour toi, ton histoire ne tient pas la route : Le jinchuriki de Yonbi est, comme tu l'as dit toi même, une arme inestimable pour Iwa et je ne te parle même pas du contrôle de ce démon. En aucun cas, Iwa ne permettrait qu'il arrive quoi que ce soit à ce Jinchuriki or, tu es ici, avec nous, en train de participer à un dangereux examen de Chuunin . De plus, tu prétends avoir affronté le kage du village de Konoha mais … tu dois avoir tout au plus 5 côtes cassées. Aucun juunin au monde ne pourrait ressortir dans un aussi bon état que toi d'un combat contre un homme qui a tué un des kage et un autre qui lui même en est un ! Si encore tu avais UNE SEULE preuve matériele …

Au cours de mon discours, j'avais haussé le ton de ma voie jusqu'à atteindre le cri de courroux . Puis, me reprenant, je me rassit et je continua d'un ton de reproche :

-Faut il réellement que je continue mes accusations qui elles sont justifiées ou allez vous enfin vous décider à arrêter ce jeune garçon ?

Instantanément, deux Anbu de mon village saisirent l'intrus par les bras tandis qu'un troisième lui administra un puissant coup de poing à l'estomac. Je senti néanmoins mon collègue, Kazeigan, souffler de soulagement dans mon dos. Peut être avais je fait un faux jugement ? Non ! Et puis, ce qui est fait est fait ! Les Anbu emportèrent l'enfant inconscient vers la prison de Konoha avant le jugement final, puis, toute l'attention de la salle tomba sur Shinsaku qui, depuis tout ce temps était resté debout. Ce dernier, comme je l'avais prédit, executa la technique de multiclonage partiel à mon grand malheur car après cela, mis à part des tentatives échouées, tous les concurrents exécutèrent la même technique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Isao Takarashi
Juunin de Kumo
♣ TC de Kyuji Hyuga
♠ Juunin de Kumo♣ TC de Kyuji Hyuga
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Jeu 5 Mai - 10:38

Isao ouvrit les yeux avec difficulté. Autour de lui, des gens s'affairaient, lui appliquaient des compresses, relevaient sa tension artérielle, son rythme cardiaque... Toute cette agitation l'épuisait, et il referma les yeux.
Il essaya progressivement de savoir où il était, et ce qui se passait autour de lui. D'après la piqûre caractéristique dans son bras gauche, on lui avait fait une perfusion. Pourquoi ? Etait-il malade ? Blessé ? Un soufflement rauque sortit de sa gorge, filtré par le masque qu'on lui avait fixé au visage. Chaque respiration était un supplice. Un feu le dévorait de l'intérieur. Du poison.

"YONBI !"

Soudain, il se dressa sur son lit, arrachant le masque qui tomba par terre, et retirant la perfusion, qui se mit à laisser goutter un liquide noirâtre. Les infirmiers furent si surpris que certains lâchèrent leurs ustensiles, et d'autres trébuchèrent. Un médecin lui adressa la parole :

- Calmez-vous, et recouchez-vous... Vous avez subis de très graves lésions internes dues à l'acidité du poison que vous avez respiré. De plus, même si on vous a administré les premiers soins sur le terrain, vous êtes encore dans un état critique. Votre vie est probablement hors de danger, mais pas si vous vous agitez comme ça. Recouchez-vous.

Il avait parlé d'une voix posée, calme, et impérieuse. Malgré-lui, Isao obéit. L'habitude.

- ... L'épreuve est...

- Finie ? Non, pas encore. Ils passent les derniers participants. Rendormez-vous, vous avez besoin de repos. Votre organisme est à bout. C'est déjà un miracle que vous ayez tenu aussi longtemps.

- Laissez-moi participer !

Isao avait haussé le ton, mais pas par colère. Sa voix exprimait l'anxiété, l'excitation aussi. Le stress. L'infirmier secoua la tête.

- Je suis désolé mais je dois, hélas, refuser. Vous n'êtes pas en état d'exécuter quelque technique que ce soit. Rendormez-vous, où je vous fais une injection de chloroforme !

Isao se renfrogna. Il dit d'une voix faible, mais teintée d'une volonté sans faille :

- Laissez-moi y aller... Je ferai tout ce que vous me demanderez ensuite mais je dois y aller ! Vous ne comprenez pas...

Le médecin se gratta le crâne dessous son bandeau de Konoha, et parut hésiter. Enfin, il dit :

- Très bien. j'espère que vous survivrez, mais je décline toute responsabilité en cas de décès. Infirmiers, déplacez le chariot jusqu'au point de rendez-vous de la deuxième épreuve. Et faites vite, il ne reste plus beaucoup de temps ! Allez !

Le chariot se mit à longer les murs à toute vitesse, Isao dessus, poussé par 2 infirmiers suivis du médecin en chef. Ils mirent plusieurs minutes avant de parvenir dans la salle en question. Le dernier chuunin venait de finir sa technique, applaudit par les autres participants. Alors que le Hokage allait prendre la parole, le médecin se gratta la gorge bruyamment. Tous les regards se dirigèrent vers lui.

- Je suis sincèrement désolé de vous dérangez, Maître Hokage, mais ce jeune homme déclare souhaitez montrer sa propre technique afin de réussir l'épreuve. J'ai tenté de l'en dissuader, mais ne veut rien entendre. Acceptez-vous sa participation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Dim 8 Mai - 20:58

"

Le 12ème

La haine est un poison qui nous consume peu à peu... Combien de temps kazeigan lui résistera t il ?

*Putain ! On a eu vraiment, vraiment, vraiment chaud ! Un peu plus et ce petit taré arrivait à convaincre l'audiance de notre culpabilité ... Bon, je vais faire pencher le conseil de Konoha en ma faveur afin de l'éxecuter et nous laver de tous soupçons... Le seul problème c'est qu'on risque d'avoir de gros problème envers Iwa ... M'enfin ! Avec les relations qu'on a avec Suna depuis de très longues années et celles qu'on vient d'acquérir avec Kumo , il n'oseront jamais attaquer.*

-... et c'est donc comme cela que j'ai découvert la méthaphore qui se cachait derrière la phrase "Dupliquez un objet". Alors ? Vous en dites quoi ?


-J'en dis que tu es recalé : de un tu n'as pas le droit de parler à deux ninja aussi importants que nous ainsi et de deux déchiffrer des métaphores ne te servira à rien contrairement au savoir que t'aurais prodigué l'apprentissage de ce jutsu. C'est parce que je suis dans un bon jour que je ne t'interdis pas de repasser l'examen réplica sèchement le huitième hokage

Les examens touchaient à leur fin : Sur les 34 qui prétendaient avoir réussit l'épreuve, seuls 11 avaient été retenus et semblaient détenir de réelles capacités. Sur trois jours d'examen, seule une heure avait été intéressante. Sur trois heures de sélections, trois heures avaient été ennuyeuses. Au bout d'un certain moment, Kazeigan s'était durcit jusqu'à en oublier même sa récente dispute avec Kyuji. Il avait alors refusé tous les candidats. Pas un seul n'avait été sélectionné après Shinsaku !

Kazeigan regarda sa montre puis, considérant le peu de participants restant, se leva puis prit la parole :

-Vous trois, vous êtes validés et l'examen, quant à lui , est fermé.

Les trois Chuunin en eurent la bouche bée : ils n'avaient eu qu'à attendre leur tour pour être validés ! C'était impossible ! La raikage commença alors à parler pour protester mais son collègue la coupa :

-Ce n'est pas aussi "sympa" que ça ce que je leur impose : Si ils ont le niveau Juunin, ils auront e qu'ils méritent tandis que si ils ne l'ont pas, ils mourront prendant l'épreuve suivante.

Les conseillers du hokage se levèrent afin de lui conseiller de révoquer cette injuste décision mais kazeigan s'énerva :

-J'ai dit que l'examen était fermé !

Alors, un médecin, se tenant sur le pas de la porte, se raclant la gorge interpella le Hokage :


- Je suis sincèrement désolé de vous dérangez, Maître Hokage, mais ce jeune homme déclare souhaitez montrer sa propre technique afin de réussir l'épreuve. J'ai tenté de l'en dissuader, mais ne veut rien entendre. Acceptez-vous sa participation ?


Sans même leur jeter un coup d’œil , reprennant un ton sec et froid dénué d'émotions, Kazeigan continua : Je vous informerais de la prochaine épreuve que vous aurez à passer dans trois jours.

Chacun cria afin d'appeler le hokage et de lui poser une question tels des journalistes dans une interview si bien qu'en une seconde, la pièce fut remplit d'un brouhaha démentiel que Kazeigan ignora de manière délibérée avant de sortir de la pièce en écartant de lui la foule puis, passant devant le médecin, il lui glissa un subtil :

-Informez vous de ma décision auprès de quelqu'un d'autre, perso, j'en ai ras le cul de cet examen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Dim 8 Mai - 20:59

Fin du rp Vous posterez les impression de votre perso sur ce post dans le prochain sujet que je posterais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    

Revenir en haut Aller en bas
 
Examen Partie deux : Une technique déterminante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Une partie de Chasse ! [Maxi deux chats !]
» Inscriptions partie 58: Deux par deux rassemblés
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Instruction Technique Armes de Poing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto :: Archives :: Monde Shinobi :: Konoha Gakure no Satô :: Forêt de Konoha-
Sauter vers: