Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Examen Partie deux : Une technique déterminante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Jeu 20 Jan - 20:17

Kazeigan, suivit des quelques quatre vingts ninjas qui avaient réussit à se qualifier marchait en direction de la forêt interdite de Konoha.

Le grillage noir était enfin visible lorsque le Kyûdaime Hokage s'arréta. L'assemblé, plus attentive que la dernière fois car avertie des surpprenantes manières de leur hote, était plus calme.

Dès que l'organisateur se retourna, tout le monde se tut totalement attendant que Kazeigan s'exprime.

-Shinobis de tous les villages, vous avez réussit à passer la première épreuve avec succès. Après un mois de repos, à cause des blessures de certains participants, nous voilà encore une fois réunis pour une épreuve. Cette fois ci, il se peut que personne ne soit séléctionné !

Un murmure parcourut encore une fois l'assemblée et le Hokage attendit que le foule se soit calmée pour pouvoir reprendre là où il en était.

-Je m'explique : Vous serez livrés, pendant trois jours et trois nuits au climat inhospitalier de la forêt interdite, laquelle, sert pour tous les examens, vous devrez pendant ce labs de temps qui vous est impartit ... Premièrement rester en vie et... Apprendre un nouveau Jutsu !

Chacun, interloqué se regarda. Tout le monde savait qu'un jutsu nescessitait en général, une semaine d'aprentissage ! La foule était alors aussi interloquée qu'un mois plus tot. Parlant d'un ton plus haut, le Hokage repprit :

-Aucune aide ne vous sera permise, vous pourrez, encore une fois réussir l'épreuve par tous les moyens du bords. Venons en maintenant au vif du sujet : Vous trouverez 60 parchemins expliquant le but final de la technique disséminés un peu partout dans la forêt. Aucune indication n'y sera écrite. L'épreuve commence... MAINTENANT !!!

Les portes du grillage s'ouvrire rapidement, presque aussi rapidement que la vitesse à laquelle les participants s'y engouffrèrent

*Cette épreuve est la plus complète qui soit : Elle demande de l'observation pour trouver le rouleau, de l'endurance et de la discrétion pour échapper aux autres et une maitrise quasi parfaite du chacra afin d'utiliser un ... Jutsu de clonage total ! En effet, cette technique permettrait de clonner un objet un ou morceau du décor de manière totale ! De plus, il leur faudra une énorme réfléxion pour pouvoir arriver à percer le mystère de cette technique en si peu de temps ...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Sam 22 Jan - 22:18

Une fois que Kazeigan eu fini d’expliquer le principe de l’épreuve les portes s’ouvrirent et la vague de chuunins déferla à l’intérieur de la sombre forêt. J’avais profité du chahut pour me placer dans l’ombre d’un poteau et exécuter la sombre dissimulation. J’espérais ainsi pouvoir capter des informations sur cette épreuve de part les discussion du Hokage et des ses collègues. Malheureusement un examinateur qui possédait les byakuganes vint rapidement mettre en garde les autres sur la possibilité qu’un chuunin soit resté des les parages pour espionner leur discussion. Le Hokage partit donc rejoindre son bureau sans prononcer mots. Les autres quittèrent aussi les lieux.

« Mince ! »

Un homme était en train de refermer le portail. Comme sortant de nulle part, je passai sous son nez pour aller rejoindre la sombre forêt. Je devrai donc me débrouiller. Ayant déjà fait une épreuve dans cette forêt il y a de cela bien longtemps, j’étais conscient des ses dimensions extravagante.

« 60 parchemins disséminés sur une telle surface ça ne fait plus beaucoup de chance d’en trouver un. Bon, essayons de devancer les autres. Ils ne peuvent me battre à la course et leurs recherches vont les ralentir. Nous allons dépasser le front de chuunins et après je continuerai encore et encore à courir à pleine vitesse. Shizu, tu seras mes yeux, tu regardera autour de toi pour trouver un parchemin pendant que je courrais. Nous serons les premiers donc aucun parchemin n’aura déjà put être trouvé sur notre route. Nous avons toutes nos chances. »

« Bonne idée Shinsaku faisons comme ça. Maintenant cours, cours comme si Kyûji te poursuivait alors qu’il est inondé par la rage de son démon ! »

« Bon argument Shizu. »

Je courus donc à une vitesse fulgurante droit devant moi sans m’arrêter. Je dépassai bientôt le front des chuunins et me retrouvais seul loin devant eux. Shizu sortit ensuite sa petite tête par mon col et observa les environs à la recherche d’un parchemin. Après deux heures de course interminables Shizu trouva enfin son bonheur.

« Là, un parchemin ! »

Je m’arrêtai net. Et levais les yeux vers la cime des arbres. Un petit parchemin flottait dans le vent, accroché à la branche d’un arbre.

« Ninpo, manipulation des ombres ! »

Mon ombre monta le long du tronc de l’arbre jusqu’à atteindre le parchemin. Elle pris ensuite la forme d’une main noire qui s’empara du bout de papier. Je fis ainsi redescendre le parchemin jusqu’à moi. Je l’arrachai de la main d’ombre et le lus, impatient.

« Vous devez apprendre à cloner totalement un objet quelconque de votre environnement. »

« hmm, pas facile… Apprendre un jutsu en 3 jours c’est chaud, surtout que le clonage c’est pas mon truc. Comment de vais bien pour voir me démerder ? J’ai appris à me cloner à l’académie mais là c’est pas pareil, en plus tout ça sa remonte à longtemps. Je suis comme qui dirait dans le caca. Je ne peux pas échouer maintenant ce serait trop bête. Bon il me reste 2 jours, 2 nuits et plus d’une demi journée. Tachons de ne pas perdre de temps. »

Je partis à la recherche d’un endroit où je pourrai facilement méditer ma technique et réfléchir en paix. Courant toujours droit devant moi j’atteignis bientôt une zone de terrain accidenté et rocheux. Dans ce chaos, je parvins à trouver une zone cachée de l’extérieur : un petit espace plat de cinq mètres de diamètre avec un petit grotte sur le coté. Un endroit parfait pour apprendre un nouveau jutsu.

« Bien, posons nous là et réfléchissons. Il n’y a pas une minute à perdre. Je dois y arriver. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Ven 28 Jan - 17:10

« Bunshin ! »

Un clone apparut à mes côtés. Enfin plutôt ce qui était censé en être un. On devinait parfaitement ma silhouette mais il manquait un peu de couleur. En effet le clone était tout noir, aussi noir que mon ombre.

« Hmm c’est pas encore ça mais j’y suis presque. »

Cela faisait maintenant plus de trois heures que je m’exerçais à recréer la technique de clonage que j’avais appris à l’académie ninja. Quatre années sans utiliser une seul fois cette technique; déjà que le clone n’a jamais été mon truc, c’en devient tout de suite moins facile. Si je persistais à recréer cette technique c’était pour pouvoir ensuite essayer d’en créer une nouvelle, dérivée de celle-ci, qui me permettrais de cloner des objets. J’y allais doucement pour ne pas perdre de temps en me précipitant. En même temps le mot ’’précipitation’’ ne fait pas parti de mon vocabulaire.

« Bunshin ! »

« Mince celui-là est encore si peu coloré ! »

Deux heures passèrent ainsi durant lesquelles je fis une bonne centaine de clones plus ou moins réussis. (et oui le clonage c’est pas mon truc)

« Aller le prochain c’est le bon, j’ai retrouvé le truc. »

« Bunshin ! »

Un nouveau clone apparut, enfin parfait.

« Et ba c’est pas trop tôt ! »

La première étape était enfin accomplis (la plus facile). Maintenant il faillait que je trouve un moyen de cloner un objet. Il me restait deux jours. Poursuivre ce soir serait trop difficile étant donné le peu de chakra qu’il me restait. Je m’assis sur un petit rocher en observant mon clone qui se tenait droit et regardait dans le vide. Je pris une poigné de gravillons dans un creux entre deux roches. Je réfléchi longuement tout en malaxant les petits cailloux dans ma main gauche.

« Comment faire ?… Et si… »

Je fis disparaître mon clone pour en faire réapparaître un autre. Je tendis ma main gauche et l’ouvris; mon clone fit de même.

Un petit sourire malicieux se grava sur mes lèvres.

~~~~~~

Le lendemain, je repartis tout content en direction du centre de la forêt où se trouvait le point de rendez-vous final. En chemin je pris soin de brûler le petit parchemin qui indiquait le but de l’exercice avec mon zippo afin que d’autres ne puissent pas en profiter. Je n’avais plus qu’a espérer ne pas faire de rencontres malencontreuses sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoku Chimokai

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Sam 29 Jan - 16:11

Dès la fin du décompte du Hokage, Shoku se rua vers la forêt : La phase la plus difficile s'engageait visiblement : trouver les parchemins !

Le jinchuriki courrut le plus vite possible dans les profondeurs de la forêt, essayant de se séparer du reste du groupe .

Une fois une avance non négligeable prise, il s'arreta puis, décida que la manière la plus simple de retrouver un parchemin parmit toute cette végétation était tout simplement de ... SUPPRIMER LA VÉGÉTATION !!!

Shoku fit rapidement appel à Yonbi et , d'un coup de queue circulaire, abatit une petite vingtaine d'arbre, une fois son champ de vision ouvert, toujours en utilisant le membre démoniaque, le shinobi se hissa en hauteur, une petite dizaine de mêtre au dessus de la cime des arbres environnants.

* Sa va me servir d'observatoire ! *

Attentivement, Shoku scrutta l'infime partie de la forêt qu'il pouvait appercevoir et découvrit ce qu'il cherchait au bout d'une quinzaine de minutes : Plus loin, un batiment au toit bleu dépassait du relief. Coincé dans une fenêtre, un petit rouleau contrastant avec le batiment de par son rouge pétant, appelait visuellement tous les shinobis environnants

*Faut que je me grouille !*

Shoku "ravala" sa queue et partit à toute allure vers le batiment et grimpa sur un arbre afin d'être à la hauteur du parchemin puis, d'un bond en direction de la maison , s'élança afin d'attraper le morceau de papier.

-FUUTON, VAGUE DE CHACRA !!!!

Une vague de vent surgie de nulle part délogea alors , au dernier moment le parchemin et le fit tomber entre les mains d'un ninja au sourire moqueur. Ce dernier avait visiblement utilisé le jutsu Fuuton afin de dérober les indications.

Enragé, shoku pica en fléche sur son opposant puis, sadiquement, posa une main sur la tête du shinobi qui venait visiblement de Kumo . La main se mit alors à briller d'un rouge sinistre

-Vas rejoindre tes frères !

Alors, dans un cri sinistre, le ninja de kumo s'éffondra sur le sol , le visage ravagé...

*Et un en moins ! Maintenant, je dois m'éloigner : le cri va surement attirer des shinobis et malgrès ma puissance, je ne pas venir à bout dde trop de personnes en même temps !

Une centaine de mêtre plus loin, Shoku déroula son rouleau :

" Vous devez apprendre à cloner un objet quelconque de votre environnement . "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Takarashi
Juunin de Kumo
♣ TC de Kyuji Hyuga
♠ Juunin de Kumo♣ TC de Kyuji Hyuga
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Sam 29 Jan - 20:21

"... Bon. C'est partit. Que la force de Kumo m'accompagne."

Bondissant en avant, Isao se mit à suivre le shinobi d'Iwa. Il se mit à courir lentement d'abord, afin de rester en arrière, mais voyant son adversaire accélérer de manière ahurissante, il dut se donner à fond ! Même à sa vitesse maximale, il se fit distancer rapidement... Isao se retrouva donc seul, isolé des autres participants.

- Merde... Ça risque d'être dur de la retrouver désormais.

Un bruit sourd se fit entendre, comme un éboulement. Isao se mit à courir dans la direction du bruit, la haine le propulsant en avant mieux que ne l'aurait fait son chakra. Quelques centaines de mètres plus loin, il arriva dans ce qui restait d'une clairière. Les arbres alentours avaient été ravagés, brisés comme des fétus de paille. Il déglutit péniblement, une goutte de sueur perlait à sa lèvre inférieure...

"Par tous les dieux... Ce monstre est d'une puissance incroyable ! Qui suis-je pour espérer le tuer ? Un fou, ou un idiot... Même Nobu n'a rien pu faire contre lui. Je vais sûrement... mourir."

Repenser à son frère lui redonna du courage, et il secoua la tête. Fuir face au meurtrier de son frère était d'une lâcheté impardonnable, il ne pouvait reculer. Il reviendrait avec la tête de cet homme, ou ne reviendrait pas !

Un cri strident perça le silence ! Isao se rua en avant, persuadé que l'auteur de l'agression n'était autre que son ennemi. Lorsqu'il trouva la victime, elle ne respirait plus depuis longtemps. Son bandeau frontal gisait à terre. Un bandeau gravé de nuages.

"Non ! Pourvu que..."

Malheureusement, la visage du ninja était méconnaissable. Sa peau carbonisée, sa chair brûlée laissant entrevoir, par endroits, ses os noircis par la cendre... Il lui était impossible de savoir qui était ce frère. Isao serra le poing avec une force telle qu'il s'enfonça ses ongles dans la paume, faisant couler le long de son bras un mince filet de sang rouge. Son regard était si haineux qu'il aurait détruit une montagne par sa seule violence.

De toute évidence, sa cible n'était plus ici. Il prit ce qu'il trouva d'utile sur le cadavre de son camarade, adressa une courte prière pour son âme, l'enterra sommairement sous un amas de pierres, grava avec son doigt chargé de raiton "shinobi anonyme de Kumo, mort pour son village", puis repartit. Il n'avait strictement aucune idée de l'endroit où se trouvait le monstre, mais il finirait bien par le retrouver, et là... Il le tuerait sans la moindre once de pitié.

Soudain, un bruit attira son attention. Prenant soin de rester discret, il se rapprocha de la provenance du son, et grimpa en haut d'un arbre pour observer la scène.

Le shinobi qu'il recherchait était là, en dessous de lui. Il lisait un rouleau de couleur rouge, adossé contre un arbre.

"C'est vrai ! Le rouleau ! Je ne peux pas revenir de l'examen en ayant été recalé... Lin me bannirait..."

Tiraillé entre son honneur et sa vengeance, il décida d'attendre de voir ce que le shinobi allait entreprendre. Ainsi, il serait sans doute fatigué par l'effort fourni, serait donc plus facile à abattre, et donnerait peut-être à Isao la solution de l'épreuve. Prêt à attendre, ce dernier s'installa confortablement, prenant soin de rester invisible et inaudible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoku Chimokai

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Sam 29 Jan - 22:25

Shoku, après avoir parcourrut le document, par crainte d'adversaires parasites, brula d'un geste rapide, le papier et l'envoya derrière lui.

Ensuite, il s'asseya tout simplement. Il lui fallait un moment pour méditer sur la situation. Avant de réellement commencer, il lui fallait vérifier encore une fois si personne ne l'espionnait : D'une onde géante de chacra, il parcourrut la forêt mais ne perçut pas de présence suffisement près ou suffisement puissante pour qu'elle le mette en danger lors de sa réfléxion.

Alors, pendant plusieurs longues heures, Shoku remua désespérément ses méninges afin de trouver une solution à son problème. Il était partit sur une idée de multi-clonage dérrivé fusionné avec un jutsu de methamorphose lui aussi dérivé ...

*Nan ! Sa ne peut pas être sa *

Ou encore sur d'autres idées de tours de pass / pass qu'il aurait put jouer aux examinateurs mais c'était BEAUCOUP trop risqué à son gout !

*Raaah ! Sa m'énerve ce truc!*

Alors, Shoku, dans un excès de rage tira un jet de lave à haute préssion vers un arbre. La lumière produite par l'attaque, contrastée à la pénombre qui tombait alors furent le déclique pour Shoku : il avait ENFIN trouvé : La lumière ! Il fallait réussir à projeter un spectre lumineux et à l'arreter quelque part afin de générer un clone qui comme avec le clonage de l'ombre, serait intangible !

*Mais je ne peux pas le faire maintenant : Il n'y a plus assez de lumière avec la nuit qui arrive ...*

Shoku s'élança alors en quête d'une possible grotte, caverne ou relief quelconque qui lui permettrait de se mettre à l'abris du regard des autres et surtout de leurs attaques . Son choix se porta vers la partie de la forêt qui bordait la montagne

*J'ai l'habitude de ce genre de relief, de plus, j'aurais surement une infinitée de cachettes.*

Une heure plus tard, après avoir courrut en bonde de fond sur tout le parcour accidenté, Shoku arriva enfin à destination : le relief augmentait peu à peu.

Shoku trouva une quavité dans la paroie rocheuse et s'y logea de plus, il fit "fondre" un partie de la roche sous ses pieds afin de creer un sous sol le plus silencieusement possible afin de ne pas attirer d'autres combatants et enfin, executa une technique de clonage.

* Comme sa, si quelqu'un veut m'avoir pendant mon sommeil, ce sera mon clone qu'il aura ... Moi, je serais en dessous et, alerté par le bruit, je lui foutrais la dérouillé de sa vie !

Sur ces beaux espoirs, Shoku s'endormit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Takarashi
Juunin de Kumo
♣ TC de Kyuji Hyuga
♠ Juunin de Kumo♣ TC de Kyuji Hyuga
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Ven 4 Fév - 15:53

Patient, Isao attendit calmement que son adversaire veuille bien exécuter quelques jutsus, afin de perdre du chakra. Au bout de plusieurs minutes d'attente, il n'avait pas bougé, et semblait en pleine réflexion.

"... Bon on va pas y passer la nuit, si ? Grouille !"

Comme en réponse à son agacement, le shinobi d'Iwa fit jaillir de la lave du sol par mécontentement, avec une violence inouïe ! Isao en eut le souffle coupé.

"Et j'ai l'intention de combattre... Ça ?"

Dans les instants qui suivirent, son ennemi sembla manifester un enthousiasme certain ! Il avait sûrement trouvé la solution. Comme la nuit venait à tomber, il se mit en route, probablement pour trouver un abri. Isao le suivit, tranquille, et déterminé. Au bout d'une heure, il s'arrêta, et s'aménagea un abri. Exécutant un clonage, il disparut. De là où il était Isao, il ne pouvait voir ce qui était arrivé à l'original, néanmoins, le clonage avait sûrement pour but de servir de leurre ! Confirmant ses dires, le clone en question s'installa pour "dormir", près des affaires de son créateur.

"Hmm... je crois savoir quoi faire. Il est persuadé que si quelqu'un l'attaque, il attaquera son clone, et il a sûrement prévu de tendre une embuscade à l'agresseur si son clone vient à disparaître... Si je veux lui porter une attaque, il faut qu'elle soit indirecte. Peut-être que... Oui, ça peut marcher, mais attendons encore un peu, histoire qu'il s'endorme profondément."

Une heure plus tard, Isao sortit de sa cachette, en prenant soin de ne faire aucun bruit. Il s'approcha du clone en silence, et avec une minutie de chirurgien, installa tout autour des affaires de son ennemi des parchemins explosifs, qu'il prit soin de dissimuler sous l'épaisse couche de poussière qui recouvrait le sol. Ensuite, il installa des kunais au plafond, puis, sortit de la cavité. Il déroula les fils métalliques qui étaient reliés aux kunais de la grotte, puis les fixa à l'extérieur de la cavité où son ennemi dormait, toujours à l'aide de ses armes, de manière à ce que les fils, tels les méridiens de la Terre, séparent la paroi en "tranches". Les fils suivaient la roche depuis l'intérieur de la cavité jusqu'à l'extérieur, où ils remontaient au dessus, en un même point. Là, Isao s'assit, et se mit de nouveau à attendre. Sa vengeance était proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoku Chimokai

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Dim 6 Fév - 14:21

Au environs de 5 heures du matin, Shoku se réveilla et, voyant son clone toujours actif, il le désactiva. Créant ainsi un nuage de fumé qui encombra la grotte . Alors, dans l'obscurité, il pensa :

*C'est quand même étrange que personne n'ait ESSAYÉ de m'attaquer cette nuit... Avec tout les ravages que j'ai fait, je pensais pourtant être assaillit de tous les cotés ... Bon ... Il faut que je reste sur mes gardes *

Shoku ne croyait pas si bien dire : alors qu'il reprit la place de son clone, un petit crépitement que le jinchuriki ne connaissait que trop bien, se fit retentir . En un instant, ce dernier sortit l'une de ses queues qui fit pression sur le mur du fond afin de le propulser en avant. Alors même qu'il n'avait pas avancé d'un millimetre, un autre bruit sinistre se fit retentir : Le crépitement spécifique aux attaques raitons. Aux attaques raitons comme celles dont il avait été victime il y a trois semaine !

* A tous les coups, ce salopard m'a suivit et m'a tendu un piège que je suis en train de sévèrement déguster !*

Alors que Shoku atteingait presque la sortie, un énorme bloc de pierre lui barra la route. Au même instant, la déflagration retentit derrière lui, lechant, par des flammes dévastatrices la queue qui le poussait. C'était trop tard : Il allait finir ensevelit sous les décombres ou rongé par l'explosion si il ne faisait rien !

Afin de ne pas risquer de se faire plus sévèrement blesser la queue, Shoku la rentra : elle ne lui servait plus à rien vu qu'il était déjà en pleine propulsion !

Les mains, en avant, chauffées par le katon, Shoku, tel une torpille comptait carboniser le rocher qui lui barrait la route. C'est d'ailleur ce qu'il aurait fait aisément si il n'avait pas sentit une cuisante blessure dans la cuisse droite ! Stoppé, il se retourna afin de découvrir l'objet de sa douleur et vit un rocher de la taille d'un gros ballon de foot, figé sur sa jambe. Rapidement, il utilisa une autre queue afin de soulever le rocher et découvrit qu'un Kunai y était planté.

*Merde ! Ce fils de pute a attaché des kunais aux rochers ! Si je le retire, je perdrais trop de sang. Même Yonbi, dans ces conditions ne pourrait me soigner ! Il faut que, malgrès ma douleur, je me sorte de ce merdier avec ce Kunai.*

Rampant, Shoku sortit ses quatres queues et appuya dirrectement contre le "plafond" afin de retenir au mieux les multiples rochers. La chaleur se rapprochant dangereusement de lui n'arrangeait rien à la complexité de la situation.

Alors que Shoku attegnit enfin le rocher le plus gros qui bloquait sa route, il brandit sa main droite vers l'obstacle puis murmura :

-JIKITON, liquéfaction rocheuse ...

La roche, sous la chaleur de la paume du jinchuriki, fondit litéralement et s'échappa par l'orifice de la grotte avant de s'écraser au sol et d'enflammer le terrain.(et oui, il ne faut pas oublier non plus que c'est une giclée de lave et lave > feu Razz)

Une bouffée d'air fraiche fit reprendre ses esprits à Shoku, lequel se leva afin de sortir mais, la douleur immense qu'il ressentit à sa cuisse, le fit tomber de son "refuge" lourdement par tere. La chutte de plus de quinze metres provoqua un immense nuage de poussière. Lequel, une fois chassé par les flammes, révéla un immense gorille vert et violet duquel poussaient quattres queues !

Une voix forte et incroyablement grave retentit et fit trembler la roche du plus profond de ses entrailles :

-Toi qui a osé troubler mon repos, affrontes désormais ... YONBI, LE DÉMON DE LA LAVE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Lun 7 Fév - 16:12

Isao bondit en arrière, satisfait. Son piège avait fonctionné à merveille, les fils imprégnés de raiton découpant la roche avec une facilité déconcertante. De la lave sortit alors d'une faille rocheuse, au beau milieu de l'éboulement, brpulant l'herbe, et déclenchant un incendie qui prit rapidement de l'ampleur ! Il analysa rapidement la situation, et gagna un piton rocheux situé à quelques mètres, afin d'éviter l'asphyxie. Aspirant l'air pur à grandes bouffées, il put reprendre son souffle.

Le démon était en contrebas. Quatre queues sortait du bas de son dos, fouettant l'air avec vigueur.

"Yonbi ! Tout s'explique !"

Le Bijuu était immense, sa puissance se ressentait même de là où se trouvait Isao. Terrifiant ! De la force pure. L'incarnation même du chakra. C'était donc ça les démons à queues ?

"Je vais me faire tuer... Dieux... Qu'ai-je fait ?..."

Alors qu'il s'apprêtait à fuir, le visage de son frère lui revint en mémoire. Sa détermination. Son courage. Son absence totale de peur. La manière dont il était mort.
Isao dégaina son sabre. Il avait une tâche à accomplir, et ne repartirait pas avant. S'il devait mourir ici, alors qu'il meure ici.

La lame de son sabre prit une couleur bleutée. Isao bondit et fouetta l'air du fil acéré de son arme !

- RAITON ! La foudre divine !

"Il ne connait pas grand chose de moi à part mon affinité. Autant utiliser la même technique, cela lui donnera moins d'indications. En plus, vu la taille de ses muscles, je pense qu'il est préférable de privilégier les attaques à distance."

De la main gauche, de manière presque imperceptible, il envoya 4 shurikens imprégnés de raiton. Puis fit un signe de la main.

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoku Chimokai

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Lun 7 Fév - 23:56

Le grand gorille rouge et vert fulminait ! Son adversaire n'avait même pas sourcillé à l'énonciation de sa menace ! Il était soit fou, soit extrèmement tallentueux... Ou même peut être les deux !

Toujours est il qu'alors que le baboin géant s'attendait à voir décamper le "petit homme", il put apprécier le spéctacle d'un bel éclair bleuté fonçant sur lui.

Alors que l'éclair allait atteindre la chair de Yonbi, un liquide rouge sang s'échappa de la terre en flots et protegea, d'un mur ardent le Macaque sur-dimensionné ! Pas un seul reflux de chacra ne passa !

En guise de réponse, un feulement sourd s'échappa de la poitrine de l'animal chimérique tel un rire grave :

-Kuh kuh kuh (rire à la orochimaru selon les scans ^^') tu penses me blesser avec ce genre d'attaques ?! Je ne suis pas sur que tu ais réellement saisit le concepte de ... Roh et puis ... Pourquoi je m'acharne à raisonner un futur cadavre moi ?!

Sur ces mots pleins de dénigration, Yonbi ouvrit la bouche, le chacra présent dans l'air, la terre ainsi que les arbres se condensa en un point fixe . Ou plutot deux point fixe : Le chacra de la terre sous forme de blanc et celui de l'air sous forme de noir. Le tout, réunit dans une boule qui se condensait peu à peu.

Alors que la boule de chacra condensé était alors completement fusionnée et à hauteur de la bouche du grand singe, ce dernier ''goba'' tout simplement la boule.

Une sorte de remous se produisit alors sur la poitrine de Yonbi et la seconde d'après, une boule noire de la taille de la tête de Yonbi sortit de sa gueule grande ouverte et, à une vitesse hallucinante, fonça, dévastant tout sur son passage, vers Isao...

Il ne restait que quelque seconde à ce petit homme de vie ...

(les shurikens ont biensur fondu sous la lave et mon attaque qui ressemble à un lazer et que je décris plutot mal, c'est celle de Kyubi dans le combat l'opposant à Orochimaru ! La bombe bijuu Wink Si tu trouves que j'ai un peu trop cheaté, dis le moi Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Takarashi
Juunin de Kumo
♣ TC de Kyuji Hyuga
♠ Juunin de Kumo♣ TC de Kyuji Hyuga
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Mar 8 Fév - 17:40

Isao exécuta sa permutation juste après que le démon ait craché la sphère d'énergie. La bûche de bois se fit détruire en un instant, tandis que dans le dos du démon, Isao s'apprêtait à frapper !

"Quelle puissance ! Je ferai bien de me garder quelques atouts, car si je dois encaisser cette attaque, je mourrai. Que les âmes de Nobu et de Miko rejoignent ma lame !"

Le sabre devint de plus en plus lumineux, jusqu'à devenir blanc, néanmoins, pas un son ne s'échappait de l'arme. Là où il se trouvait, Isao ne pouvait être vu par la Bijuu. Il tenait sa chance !

"En principe, le Raiton a l'avantage sur le Doton. Par conséquent, il ne pourrait pas contrer mon attaque avec son Yoton. Je peux le tuer ! MEURS ! RAITON ! Explosion de l'âme !"

Avec toute sa force, Isao planta son sabre jusqu'à la garde dans l'épine dorsale du démon ! Dans un hurlement de douleur, Isao déversa tout son chakra dans son arme, qui envoya de l'électricité à haut voltage dans chaque fibre nerveuse de son adversaire. Des arcs lumineux se mirent à danser autour d'eux, sortant des yeux et des oreilles d'Isao et de Yonbi. Au bout de plusieurs longues secondes, les éclairs cessèrent. Isao resta cramponné à son sabre, plusieurs mètres au dessus du sol... Il était en nage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoku Chimokai

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Mer 9 Fév - 23:48

Le petit homme esquiva la technique par une autre de substitution. Alors que je ne m'y attendais pas, une douleur aigue se lança dans mon dos. Par reflexe, une de mes queues vint s'écraser directement sur le nuisible lui broyant au passage chacun de ses os.

Effondré, ne pouvant plus bouger, je savais que j'allais bientot laisser la place à Shoku mais, il me fallait tout d'abord m'assurer que l'autre ne ferrait plus de dégat . Alors, je lançais un nuage épais et violet sur le lieu de combat. Le jeune homme déjà bien amoché fut enrobé de ce puissant poison toxique au toucher. D'ailleur, tout le terrain sur cinquante mettre de diametre en fut enrobé ...

*c'en est fini de toi !*

La fatigue , combinée à cette blessure lancinante m'obligeaient à tout donner mais au moins, il n'avait aucune chance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Dim 13 Fév - 19:29

BROOUUM !!!!


Un bruit démentiel fit trembler la terre. Une goutte de sueur perla sur la tempe du Hokage, lequel était perché au niveau des statues de ses défunts collègues.


*Tout comme je le pensais, il y a un jeune Jinchuriki au milieu des participants … A tous les coups c'est le gosse qui s'est guerrit à une vitesse surhumaine juste après son carnage au moment de la première épreuve … Je me demande si …*


L'idée que kyuji et shinsaku aient provoqué cette explosion dans le but unique que l'hokage appele ces dernier et de pouvoir lui subtiliser son collier si précieux lui traversa l'esprit mais fut bien vite dispersée par la peur de se faire écraser littéralement par cette puissance sans égal .


Kazeigan sauta haut dans les airs en se propulsant de son perchoir puis, alors qu'il était au sommet de son saut et qu'il pouvait voir Konoha dans son ensemble, échangea sa place avec une branche d'arbre qui bordaient le terrain d'examen .


Avant que quiconque ne le voit, il s'y glissa rapidement. Puis, à une vitesse surhumaine acquise grâce à sa succession de substitution améliorées , se rapprocha du lieu du carnage.


Alors qu'un gorille géant apparut enfin, Kazeigan s'arrêta, il se mordit le pouce, étala le sang obtenu sur son bras de métal en y dessinant quelques glyphes. Enfin, il frappa le sol violement, un énorme nuage de fumé violette apparut alors que l'invocation n'était pas terminée ! L'épéiste brandit son arme en avant, laquelle se déforma puis, se transforma en un énorme rempart le protégeant du poison (bien que je ne sache pas que ce soit du poison)


*Bon, maintenant, je ne devrais pas être embété …*


Alors, le hokage frappa le sol de sa main valide. Un nuage blanc jaillit à son tour. Avant même qu'il ne soit dispersé, l'invocateur interpella les invoqués :


-Bon, j'ai pas le temps pour les usages alors je vais faire simple : au court de cet examen, il y avait un jinchuriki fou furieux, nous devons le mettre hors d'état de nuire et vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Lun 21 Fév - 21:44

Kyûji s'épousseta, puis activa ses byakugans. Ensuite seulement, il se tourna vers son maître.

- Un jinchuuriki ? Ici ?

Son ton était neutre, comme à son habitude. Shinsaku était là aussi. Il paraissait apeuré. Kyûji posa sa main sur son épaule, calme, rassurant. Kazeigan opina du bonnet, et montra la direction du Bijuu avec son menton. En effet, on pouvait apercevoir un gorille monstrueux en plein milieu de la forêt. Sa main se crispa.

- Shin... Tu es épuisé. Termine ton examen. Maître Hokage et moi allons régler le "problème".

Son élève était en nage. Un rapide coup d'oeil indiqua à Kyûji qu'il n'avait presque plus de chakra. Une attaque serait suicidaire dans un tel état. Pourtant, il était évident qu'il ne laisserait pas son maître combattre sans lui. Il le regarda dans les yeux, et y lu une détermination sans faille. A regret, il lui donna un violent coup de paume en pleine poitrine ! Shin s'écroula, sans connaissance.

- Non Shizu, n'y pense même pas.

La vipère sortit sa petite tête pointue du dessous du vêtement de son frère, et fixa Kyûji avec des yeux étincelants. Elle semblait dire : Pourquoi t'écouterai-je ?

- Tu sais aussi bien que moi que sa sécurité importe davantage que la mienne. Allez, cache-toi, et défend-le si besoin.

Toujours d'un stoïcisme incroyable, il prit Shin et l'allongea au pied d'un arbre. Il regarda son maître, et sortit un parchemin. Dessus était inscrit le kanji : réceptacle.

- Je suppose que vous allez en avoir besoin. Non ?

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Lun 21 Fév - 22:22

« ploc »

Je butai sur un cailloux et faillis tomber. J’aurais pourtant juré qu’il n’y avait pas de pierre à cet endroit il y a 2 secondes. Relevant le tête je me retrouvai nez à nez avec la carrure imposante d’un homme agé ( par rapport à mon âge ). À ma grande surprise je découvris le visage du Hokage. Je regardai autour de moi et vis Kyûji à ma droite. Lui aussi semblait un peu dépaysé.

«  Alors comme ça le grand Kazegan Gutari nous a invoqué tout les deux. Il dois vraiment avoir des inquiétudes, surtout qu’il vient d’interférer dans une épreuve officielle de l’examen juunin. »

L’homme regardais derrière moi avec détermination sans trop prêter attention à ma présence. Curieux, je me retournai et sursautai lorsque j’aperçu l’énorme bête. Un démon, un amas de haine incontrôlable. Je me sentais horriblement mal à l’aise en la présence d’une telle créature. J’avais l’impression que l’air ambiant s’alourdissait pour m’écraser sous sa pression. Je commençais déjà à transpirer. Je tournai la tête et lançais un regard plein d’inquiétude à Kyûji.

« Alors c’est ça un démon totalement libéré…ça fait froid dans le dos. »

Mes pensées s’étaient ensuite évadées dans un flou total. J’étais évanouis.

~~~~~~

« Shinsaku !!! »

Shizu sorti du col de son frère et rampa sur sa poitrine. Elle allongea le coup le plus haut possible pour faire face à Kyûji. Elle le fixa longuement avec ses beaux yeux turquoise.

« Il faut qu’il revoit ses méthodes d’enseignements ou je risque de le tuer un des ses jours. Shinsaku sera bien plus en sécurité s’il a la possibilité d’esquiver… Je vais le réanimer. »

Comme s’ il avait deviné ses pensées Kyûji intervint.

« Non Shizu, n'y pense même pas. Tu sais aussi bien que moi que sa sécurité importe davantage que la mienne. Allez, cache-toi, et défend-le si besoin. »

« Il cherche la merde… je vais le tuer ! Je vais le tuer ! »

Shizu fit mine de se soumettre à la volonté de Kyûji et le laissa transporter le corps de son frère. Elle s’enroula sur le ventre de Shinsaku en attendant le moment propice où l’attention du Hyûga sera plutôt attirée par la grosse bébête bruyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Lun 21 Fév - 23:43

Kazeigan, prèt au combat fut sur le point de péter un cable lorsqu'il vit Shinsaku s'éffondrer sous le sol de fatigue. Il s'appreta à lui shooter dans le ventre si bien que les muscles de sa jambe commencèrent à se contracter quand Kyuji prevenit derrière lui :

-Non, Shizu n'y penses même pas !

Le Kyûdaime Hokage baissa les yeux : Du col de Shin' dépassait une petite tête verte foncée aux yeux roses qui fixait Kyuji. Kazeigan fit de même. Tout comme Shizu, il s'interrogeait sur cette interdiction. En guise de réponse surtout à la petite vipère, Kyuji réplica :

-Tu sais aussi bien que moi que sa sécurité importe davantage que la mienne. Allez, cache-toi, et défend-le si besoin.

*Ainsi, c'est pour protéger ce jeune homme que Kyuji nous a empéché de le réanimer ...*

Kazeigan, furibond, s'appréta à hurler sur son bras droit pour sa stupidité sans égal mais se résigna : Sa attendrait la fin du combat car Yonbi avait un potentiel encore inconnu à ce jour et lui laisser une minute de répis était INENVISAGEABLE ! Comme si il avait lu dans les pensées de son chef, Kyuji sortit un parchemin :

- Je suppose que vous allez en avoir besoin. Non ?

Kazeigan courrut vers le gorille géant, attrapa en courrant le rouleau que lui tendait son subordonné puis, sans même un mot de remerciment ou d'explication, le Hokage continua sa route à toute allure

Le gorille géant, allongé sur le sol, se releva en voyant arriver le Hokage :

-Encore un autre petit humain ?! Mais qu'avez vous donc à tous vouloir mourrir aujourd'hui ?!

Sans même répliquer, Kazeigan , froid comme la glace échangea sa place avec une giclée de lave qui se trouvait près des queues de Yonbi , puis, dégainant Koutenken, l'épée infinie, il fonça sur le dos du bijuu de la lave tout en déployant son épée tel un arbre aux branches fleurissantes. L'Hokage utilisa Koutenken comme outil de substitution pour esquiver les coups furieux de queue que Yonbi essayait de lui administer. Soudain, voyant une plaie au niveau de l'échine du bijuu, Kazeigan y enfonça chacune des branches de koutenken en y insuflant une forte dose de chacra fuuton. Une giclée de sang bouillant fonça sur le Hokage qui sauta du dos du démon qui était alors en chute libre vers l'avant.

Faisant, un salto dans les airs, Kazeigan atterit, accroupi sur le sol puis, d'une seule pensée, la lame de Koutenken fonça vers Kazeigan afin qu'il puisse la récuperer plus rapidement. Une fois l'épée récupérée, kazeigan hurla autant que ses cordes vocales lui permettaient :

-Putain de Bordel de merde ! Kyuji, Shinsaku, bougez vous, sa commence sérieusement à devenir chaud !!!

-Petit homme, tu ne crois pas si bien dire !!!

A ce moment, un jeyser de lave d'un diametre équivalent à vingt mêtre brisa le sol sur lequel Kazeigan se trouvait puis le consuma littéralement !

- Alors comme sa on se croyait malin ?! Et ben maintenant, essayes un peu de m'attaquer !

Alors, à la grande surprise du babouin géant, une voix surgit de derrière lui :

- Pourquoi pas ?

Kazeigan, accroupi sur une branche à 70 mètres de sa position initiale affichait un sourrire moqueur. Enfin, il prononça lentement d'une voix grave :

-RAZENGAN NO JUTSU !!!

Une sphère bleutée apparut dans chacune des deux "mains" de l'hokage. Le sourrire de ce dernier augmenta d'ailleur d'un cran : La victoire était imminente ! Tel un projectile, il sauta de sa branche en dirrection du maccaque surpuissant en espérant le tuer ou du moins, l'affaiblir suffisement pour que Kyuji et lui en finnisent avec cette pesante menace .

Mais, au dernier moment, un nuage violet enroba kazeigan. A vrai dire, le nuage bleuté enroba le combat dans son ensemble dans un rayon de 50 mêtres !

*Où s'est il téléporté cette fois ?!*

Soudain, une lumière bleutée dissipa le nuage dans une sorte de tourbillon répulsif ! Kazeigan avait utilisé les razengan comme des turbines qui avaient expulsé le nuage toxique et fonçait bel et bien vers le Gorille !!!

*Merde ! Il m'a eu là !*

Le gorille géant fut propulsé à une vitesse de 50 kilomêtres heures en arrière sur un trajet de 234 mêtres (précis hein ? Cool ) ravageant la terre sur son passage

- Je ne sais pas pour vous, mais moi, je commence à fatiguer alors ... BOUGEZ VOUS BORDEL DE MERDE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Ven 25 Fév - 22:47

Kyûji s'interrompit net dans sa course. Il planta un dernier kunai dans l'écorce de l'arbre sur lequel il se trouvait, puis se concentra.

"Pas la peine de crier, Maître... Vous savez très bien que je ne reste jamais inactif, non ?"

Des kunais avaient été répandus partout autour du Bijuu, formant un large cercle d'environ 500mètres de diamètre. Le dernier coup de Kazeigan avait déplacé le gorille par rapport au centre du cercle, mais cela n'importait que peu. Il en restait suffisamment à proximité pour la combo de Kyûji. Il chargea son poing de raiton. Des éclairs commencèrent à jaillir de de sa main, puis un halo crépitant se forma tout autour ! Kyûji eut un petit sourire.

"On va voir si ton armure doton résiste à mes coups... RAITON ! Le poing élémentaire !"

Les éclairs se mirent à devenir plus fréquents, plus violents ! Plusieurs animaux furent foudroyés par le chakra qui devenait de plus en plus dense ! S'il avait été plus concentré, on aurait pu croire à Chidori. Kyûji avala sa salive.

"Deuxième étape du plan... OUVERTURE DE LA 3ÈME PORTE !"

Sa peau devint rouge, l'écorce de l'arbre commença à se détacher sous la déferlante d'énergie qui émanait de son corps, et ses yeux prirent une teinte noire qui n'avait rien à voir avec l'ouverture de la porte de la blessure : le chakra de Kyuubi s'était joint à la partie.
Il bondit en avant à une vitesse hallucinante ! Sans la foudre qui jaillissait de son poing, il aurait été invisible. Avec une violence inouïe, il entra en collision avec le démon ! Son poing propagea la foudre dans le corps du monstre, qui goûta une seconde fois en peu de temps à la puissante des attaques Raiton ! Alors que Yonbi allait riposter, il disparut et réapparut derrière lui, à côté d'un autre de ses kunais. Il fonça derechef, et le percuta à nouveau, lui assénant de violents coups de poings, tous plus puissants les uns que les autres ! Il continua ainsi son manège apparaissant toujours à une position différente, le frappant de tous les côtés sans se faire toucher, tel un feu follet.

Plusieurs dizaines d'attaques éclairs s'enchainèrent ainsi sans que le Bijuu puisse se protéger efficacement, des éclairs bleutés parcourant tout son corps désormais paralysé par la souffrance et l'intensité des décharges électriques. Kyûji bondit au dessus de lui, fit un salto, et refermant les portes, mit tout le chakra qui lui restait dans son poing, qui changea de couleur, passant du bleu au rouge ! Hurlant de toute la force de ses poumons, il se laissa tomber sur Yonbi et le frappa de toute ses forces !

"KATON !! L'ATEMI DESTRUCTEUR DE L'OEIL BLANC !!!"

La déflagration qui s'ensuivit rasa la forêt sur une centaine de mètres ! Fort heureusement, l'attaque de Kazeigan avait éloigné le Bijuu de Shinsaku, qui fut épargné. Lorsque les flammes et la fumée se dissipèrent, Kyûji était debout sur le ventre de Yonbi, immobile. Le démon ne bougeait plus. Sa bouche grande ouverte laissait imaginer la souffrance qu'il avait enduré.

Le Hyûga regardait le Bijuu d'un oeil morne. Sa peau avait repris sa teinte normale. IL avait fermé les portes. Son bras droit était agité de légers tremblements, du sang s'en écoulait en abondance. Il regarda sa bague, et fut parcouru d'un frisson sinistre. A chaque fois qu'il l'avait utilisée, la pression de Kyuubi s'était intensifiée, jusqu'à devenir insoutenable. Le coup de grâce qu'il avait porté à son adversaire avait eut pour but de mettre fin à cette série de téléportation. Jurant de ne plus l'utiliser, il se retourna, et fixa son maître.

Une queue de Yonbi le faucha en une fraction de seconde ! Le gorille se releva péniblement, les yeux injectés de sang. Le choc aurait dû briser les os de Kyûji, et le tuer sous l'impact ! Mais, accroupi à côté d'un de ses kunais, il haletait, bien vivant. Ses yeux lui avaient encore une fois sauvé la vie...

Sa vue se troubla, et il se mit à cracher du sang. Une queue se forma derrière lui... La robe de Kyuubi l'enveloppa lentement...

"... Hhuu... Non... La bague... je dois... enlever... la bague..."

Il essaya vainement de l'ôter de son doigt alors que Yonbi reprenait du poil de la bête (ce qui était le cas de le dire, son pelage roussi par les attaques de Kyûji reprenant des couleurs). Impossible. Elle semblait vissée. Il commença à paniquer.

"Cette bague est définitivement maléfique ! Je dois cesser de la solliciter ! Dieux... Kyuubi... Ne fais pas ça..."

La pression devint plus forte tandis qu'une deuxième queue apparaissait... Soudain, alors que la robe prenait de l'ampleur, la progression de Kyuubi s'arrêta ! La haine du démon devint plus insistante, plus pressante, mais rien n'y fit. Kyûji restait hors de sa portée.

Désormais riche de deux queues de son Bijuu, le Jinchuuriki de Kyuubi releva la tête. Ses yeux étaient rouges. Mais son visage, loin d'être haineux, était d'un calme terrifiant. Le calme de l'Ombre de Konoha...

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Lun 28 Fév - 0:07

Une vague de chaleur se propagea dans mon corps. Je me relevai péniblement tandis que le flou qui m’entourait devenait progressivement de plus en plus net. La voix de Shizu résonnait dans mon crâne comme les murmures d’un ange.

« Shinsaku, mon frère, lèves toi. Kyûji et Kazegan sont partis combattre le bijuu, tu dois aller les aider ! »

« hmm… Il s’est passé quoi pour que je me retrouve dans cet état ? »

« Tu connais Kyûji, sa manière d’assurer la sécurité de ses amis est un peu particulière. »

Je scrutais les environs à la recherche de ce fameux combat quand une douleur aigue me tirailla le ventre.

« Ah ok je comprend mieux maintenant. Putain ça fait mal… Je pense qu’il se doute que tu m’as réveillé. »

« Je ne sais pas trop. J’ai fait mine de lui obéir mais il a peut-être deviné que… »

Elle fut soudain interrompu par une déflagration de chakra qui détruisit des centaines d’arbres dans un vacarme difficilement supportable (l’atemi destructeur de l’œil blanc). Sans un mot, Shizu se faufila autour de ma taille en laissant paraitre sa tête par mon col. Je courus en direction de mes camarades en enjambant les tronc d’arbres qui jonchaient le sol.

J’arrivais maintenant dans le périmètre d’action du démon, Shizu et moi allions enfin pouvoir entrer en action.

« La sombre dissimulation. »

Je me plaçai à une trentaine de mètres du démon dans l’ombre d’un tronc couché au sol. La bête fauchait l’air de ses queue et détruisant tout sur son passage. Kyûji et Kazeigan se trouvaient de part et d’autre du démon à une distance respectable de telle sorte que le monstre était entouré par les trois ninjas. J’étais sûr que Kyûji avais remarqué ma présence car rien n’échappait à ses byakugans. Il avait dû mettre Kazeigan au courant d’une quelconque façon par intérêt stratégique. Je ne pouvait porter de coup sévère d’aucune façon et ma manipulation des ombres serait très éphémère face à une telle puissance. Mais une seule seconde de vulnérabilité pourrait donner de véritables ouvertures à des combattants vétérans comme le Hokage et l’ombre de Konoha.

Je sortis une boule lumineuse et l’accrochai à un kunai. Alors que le démon ne regardait pas dans ma direction, je lançai le projectile au niveau de son visage. Au moment où celui-ci était le plus proche des yeux de la bête, je le fis exploser dans un flot de lumière blanche. Le démon, aveuglé, se stabilisa maladroitement sur le sol et faillit tomber. À ce moment le démon ne voyait plus rien et je pouvait lancer ma manipulation des ombres sans trop de risque.

« Manipulation des ombres. »

Au moment où le démon s’arrêta de bouger mes deux camarades étaient déjà près à asséner le coup fatal à la créature. L’heure de Yonbi était enfin venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Mar 1 Mar - 21:38

Kazeigan, haletant, décida de laisser Kyuji entrer en scene un moment : Il ne pourrait pas assurer une deuxième série d'attaque avant un petit moment !

Kazeigan s'éloigna alors du combat, néanmoins toujours prêt à intervenir en cas de danger extrème: Il s'accroupit sur un arbre qui donnait sur le combat, sa main droite sur le pommeaux de Koutenken

Le spéctacle qui suivit surprit le Kyûdaime Hokage autant que si il eut vut son confrère, Naruto Uzumaki sortir du sol et se dresser devant lui : Kyûji, prêt à entrer en scène avait porté une main sur son bras puis, avait généré une série d'éclairs émettants de petits bruits d'oiseaux.

Une goutte de sueur perla sur la tempe du Kage manchot :

*Comment est il possible que ... Que lui, le petit inculte barbare éloigné de toute civilisation aitput apprendre LA technique qui a été à la base d'UN TIER des Jutsu raiton ?! Comment se fait il qu'il ait put apprendre la technique qui, à la mort de sasuke Uchiha, son dernier détenteur, a été déclaré interdite par le conseil des anciens ?! Comment se fait il qu'il ait put reproduire ce jutsu que tant ont éssayé de réaliser en vain ? Comment ?!*

Toujours est il que la surprise ne s'arreta pas là : Kyuji, éclair "en main", la peau violacée par une autre technique que Kazeigan n'avait pas eu le temps de bien observer, bondit à l'assaut du gorille géant et lui asséna alors une bonne cinquantaine de coups en se téléportant à chaque fois qu'il allait tomber .

Mais, kazeigan, attéré, remarqua que l'attaque n'avait pas fait plus de mal au gorille géant que si l'on avait piqué une trentaine de fois un humain à l'aide d'une aiguille à couture ...

*Il doit avoir dépensé une somme démentielle de chacra dans cette attaque pourtant ...*

Mais, kyuji continua son combot d'attaque : Il avait viblement fait lui aussi le même constat que son Kage car il décida de changer radicalement l'ampleur de ses attaque : Kazeigan put, pour la première fois, assister à l'atemi destructeur de l'oeil blanc dont Kyuji lui avait déjà parlé.

Une énorme déflagration raya tout simplement la forêt de la carte de Konoha sur une envergure d'une centaine de mêtre, entrainant, au passage l'immense baboin dans un roulé boulé démentiel.

*Je vois ... Il a du penser : "Je vais combattre le feu par le feu" *

Mais, quand la fumée soulevée par l'attaque de l'ombre de Konoha se dissipa, Kazeigan put observer son disciple, debout sur le ventre du gorille géant à regarder son suppérieur dans les yeux, soudainement prit d'un violent spasme aux membres qu'il avait trop utilisé durant cette série de jutsus.

Ni une, ni deux, le gorille titanesque profita de l'ouverture qu'offrait la défense de Kyuji pour abattre une queue puissament à l'endroit même où se trouvait ce dernier (Si puissament d'ailleur que Kazeigan ne remarqua la trajectoire de la queue qu'au moment même où elle s'écrasa)

Kazeigan ne broncha pas : Si le gorille avait réellement écrasé Kyuji , tant pis pour lui, mais le manchot saisirait l'occasion où le monstre baisserait sa garde pour voir si il avait atteint sa cible.

Mais, un mouvement se produisit un peu en haut de la nuque du gorille : Kyuji se trouvait sur une branche à cette hauteur, se serrant les bras surement pour essayer de reprendre ses esprits après le spasme de tout à l'heure.

L'épéiste de flammes décida que le combot qu'il pensait mettre en oeuvre avec l'ombre de Konoha devrait attendre : Kyuji n'était visiblement pas d'attaque à exercer une attaque de masse à ce stade donc, le Hokage huitième du nom devrait se débrouiller seul cette fois. Mais le shinobi ermite indica tout de même d'un signe de la tête un endroit pas loin à l'est. Kazeigan y jeta un coup d'oeil rapide et découvrit que Kyuji lui indiquait que Shinsaku allait tenter quelquechose d'éphémère qu'il ne fallait pas manquer

Sans plus attendre, il enchaina les action suivantes avec la plus grande précision : Tout d'un coup, il se mordit le pouce gauche puis, étala habilement le sang obtenu sur son "bras" droit enfin, il frappa le sol de la paume de sa main métallique. Lorsque la fumée provoquée par le jutsu se dissipa, Kazeigan n'était plus sur son arbre mais sur une immense grenouille orange clair qui dépassait le démon en taille et en largeur.

*Gamakichi, princesse des eaux a grandit et apprit auprès de Naruto ... Que le mont myoboku me prete sa puissance !!!*

Gamakichi, aguerrie par ses connaissances centenaires, gonfla ses joues d'une eau à la préssion suppérieure à 13 barrres. Kazeigan, ayant maintes fois répété ce jutsus, vit qu'il était le moment d'agir : Il incorpora une dose de chacra fuuton à l'eau de Gamakichi telle que cette dernière (l'eau) augmenta encore sa préssion.

Alors, dans un grondement sourd, le siphon condensé s'échappa de la bouche de la grenouille géante, balayant tout sur son passage ! Mais, sans même attendre que l'attaque n'ait atteint sa cible, Kazeigan, sur la tête de Gamakichi décida de foncer sur le démon et de commencer son combot ultime : Que kyuji soit prêt pour y ajouter sa dose ou non, il fallait le faire MAINTENANT !

La grenouille courrut à une vitesse telle qu'elle rattrapa la technique suiton qu'elle venait de lancer puis, dans une rythmique parfaite, telle une danse mortuaire, Kazeigan sauta de son crane et , tout en s'élançant vers son opposant, fusionna deux rasengans vers le démon.
L'onde générée fut si térible que Kazeigan ne sut pas si Kyuji avait comprit ce qu'il fallait faire : Il ne comprit que deux choses. Un, il s'était lourdement écrasé sur le sol boueux suite à ses deux attaques . Deux, Gamakichi continuait visiblement le combat car de grands bruits de lutte réussirent enfin à le tirer peu à peu de son état commateux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Ven 4 Mar - 0:06

Kyûji aperçut son maître invoquer Gamakichi, et sut qu'il allait passer à l'action ! Prenant une grande inspiration, il puisa dans le chakra du Bijuu (ses propres réserves étant très basses) et accumula une quantité folle de chakra dans ses mains. Une aura en forme de dragon se forma autour d'elles, qui se mirent à étinceler. Lorsque Kazeigan se jeta sur le démon, Kyûji était prêt.

L'onde dévasta tout sur son passage, découpant arbre, rochers, terre ! Le bras droit du Bijuu y passa, tranché net ! Il s'écrasa sur le sol avec un craquement sinistre, détruisant tout se qui se trouvait en dessous ! Kyûji attendit le dernier moment pour se téléporter juste avant de se faire toucher par l'ombre, apparu sur l'épaule du Bijuu dans laquelle était planté un kunai, et libéra toute sa rage contre lui !

"JÛKEN ! LA FURIE DU DRAGON !"

L'attaque perça le corps du Bijuu de part en part, de la clavicule jusqu'au flanc, en passant inévitablement par le coeur, que Kyûji pouvait voir avec aisance. Il se téléporta de nouveau, alors que Gamakichi renversait le gorille, lui charcutant son épaule droite pour ne pas que le bras puisse repousser. Kyûji observa les alentours, remarqua son élève, se téléporta près du kunai qui se trouvait à la ceinture de ce dernier, et lui asséna une violente gifle ! Puis, sans perdre de temps, il disparut, pour réapparaître près de son maître. Toujours muni de deux queues, il tendit le rouleau à Kazeigan.

- Le moment est-il venu ?

Alors qu'il allait lui répondre, Kyûji fut perturbé par un râle presque inaudible. N'ayant de kunai à proximité, il se rua vers la provenance du bruit tout en mettant le rouleau dans la main de son maître, et découvrit un shinobi de Kumo, mortellement blessé. Il le regarda intensément. Il n'était pas mort. Impuissant, extrêmement faible, à l'agonie, la peau brûlée, mais vivant. Mais si peu... Il respirait par saccades, l'air sifflait entre ses dents crispées.

Soudain, à la grande surprise de Kyûji, il lui agrippa la main, se jetant presque sur lui ! Ses yeux injectés de sang le fixaient avec désespoir. Kyûji enleva les deux queues du démon, et l'inspecta calmement. Le pauvre homme semblait condamné... Malgré tout, il ne pouvait se résoudre à le laisser dans cet état... Les mains tremblantes, il essaya de contrer les effets du poison et de guérir les blessures les plus graves. Sans pouvoir faire mieux, il décida de le prendre avec lui. Calmement, il le prit sur son dos.

Alors qu'il s'apprêtait à revenir auprès de son maître, il frissonna. L'envie terrible qu'il avait eue de tuer cet homme le glaçait d'effroi...

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Mar 8 Mar - 22:24

Kazeigan leva le menton du sol boueux à cause de l'eau qu'avait projetée violement gamakichi. Il était dans un état tel que sa propre mère ne l'aurait pas reconnu ! Chamboulé, le Kyûdaime Hokage s'appuya sur ses deux mains pour se relever mais, à sa grande surprise, reçut une cuisante douleur sur tout son flanc droit ainsi et tout particulièrement son épaule droite. D'un oeil expert, le manchot diagnostica qu'il avait dut faire une mauvaise récéption suite au combot et retomber sur le coté droit . Fort heureusement, Kazeigan n'avait pas blessé son bras valide.

Bien déterminé à ne pas laisser ses deux subordonnés se faire désintégrer par l'énorme démon, Kazeigan faillit décider de passer en mode sennin (chose qu'il n'avait alors jamais montrée à ses deux alliés) afin de faire pencher définitivement la balance en leur faveur quand, soudain, une main se posa sur son épaule.

Kazeigan fit volte face , dégainant d'un geste koutenken afin de trancher la tête à son agresseur d'un geste mais, tomba nez à nez avec kyuji. La lame de Koutenken s'évapora afin de passer à travers du cou du Jinchuriki et de ne pas le blesser. Une fois la surprise passée, Kazeigan observa silencieusement le détenteur de Kyubi : Une sorte d'aura orangée l'entourait. De cette "robe", se déssinaient deux queues, deux oreilles et des pattes crochues. De plus, une densitée de chacra suppérieure même à celle du vieux Gamabunta émanait du shinobi possédé.

Ce dernier, faisant comme si de rien n'était, rappela le rouleau nescessaire au scellement en déclarant :

- Est il le moment ?

Alors que kazeigan allait répondre en sortant le parchemin évoqué, un rale quasiment imperceptible retentit un peu plus loin dissipant l'attention que le Jinchuriki avait accordée à son maitre. Ce dernier vit alors son élève partir et le laisser seul afin d'aller s'occuper de la source du bruit : Un ninja de Kumo qui, même avec des soins extrèmes ne passerait pas la nuit

Au bord de la crise de nerf, Kazeigan réinvoqua Kyuji et , en une fraction de seconde, le Hyuga se retrouvait devant le Hokage. A la surprise du jeune homme aux yeux blancs, Kazeigan lui assena une droite de son poing métallique si violente que sa cible culbutat en arrière et s'effondra sur le sol de telle manière que son protégé subit lui aussi des dégats au moment de la chute .

La victime se redressa à demi, un air interrogateur au visage. Le Kyûdaime hokage qui bouillait jusque là interrieurement, décida d'exterioriser sa haine :

-Kyuji ! Qu'est ce que tu foutais bordel de merde ?! Tu comptais le sauver ?! Ha ha ha ha ! T'as vu son état ? Le temps de le faire aller à l'unité de secour de Konoha, il sera déjà mort !

Afin d'illustrer ses propos, l'épéiste invocateur s'approcha brutalement du mourrant malgrès la douleur de son épaule puis, sans que son subordonné ne puisse réagir, donna un coup de pied si violent dans les côtes du mourrant que ce dernier cracha une gorgée de sang épais sur le sol en hurlant de douleur.

-Mais que ...

-TA GUEULE ! LEVES TOI SANS FAIRE D'HISTOIRE ET COUVRE MOI BORDEL DE MERDE !

Il y eu alors un silence de deux secondes. La figure du huitième hokage changea du tout au tout : Les traits du dirigeant passèrent de la crispation la plus totale à une expression de tristesse, de culpabilité absolue instantanée. Soudain, le hokage, sans un mot de plus, fit volte face, le visage froid et fermé afin d'aller s'occuper du bijuu SEUL

La bataille bien qu'encore d'actualité, paradoxalement avait prit un air plus silencieux, triste et monotone : Les coups de Gamakichi sur le corps inerte de Yonbi réguliers menaient la cadence de la vitesse à laquelle Kazeigan plaçait un à un les sceaux aux quatres coins du démon . Et même une fois cela terminé, Kazeigan ne prononça le nom de la technique que d'un murmure morne et triste. Toute l'ambiance de la forêt en êtait de même alors que le démon se rétractait comme une araignée au contact de l'eau dans le ventre de son maitre.

Le scellement terminé, Kazeigan acheva la technique en utilisant les cinq doigts du démon des sceaux afin d'amplifier celui qu'il venait de faire en posant délicatement et tristement la main chargée d'énergie purificatrice sur la marque de Yonbi.

Le gamin pourrait encore acceder au chacra du démon mais ne pourrait plus en changer la couleur ou bien fusionner avec cette entitée.

Toujours aussi silencieux, Kazeigan pensa que le gosse ne résisterait lui non plus pas bien longtemps mais, vu son état psychologique, il n'était plus en état de tuer qui que ce soit dans la soirée ... Kazeigan se prépara alors à effectuer une technique de déplacement instantané afin de quitter ce lieu ...

[Shin, si tu veux rp, j'éditerais et je marquerais un petit "Mais" avant les points de suspension]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Jeu 10 Mar - 20:23

Le calme régnait dans la forêt. Même le chaos du combat que menait Kazeigan ne semblait pas pouvoir perturber le chant des oiseaux. Kyûji était devant moi, debout, la tête baissé. Il ne disait mot, ne bougeait point. Je ne pouvais voir que son dos. Le Hyûga semblait plongé dans de sombres pensées. Il regardait, sans voir, le sol à ses pieds. Triste, le mot le plus approprié pour décrire ce moment.

La faiblesse d’esprit du Hokage l’avait fait succomber à la perfidie de son collier et Kyûji en avait subit les conséquences au moment où il s’apprêtait à faire une action noble. Kazeigan avait dû se rendre compte de son erreur car son silence le trahissait. Il devait s’en vouloir d’avoir prononcer de telles paroles à l’encontre de Kyûji. Mais sa fierté l’empêchait de le reconnaitre officiellement. Comment en étaient-ils arrivés là ? De si bons amis.

Mes pensées furent peu à peu troublées par des cris de douleurs. L’homme qu’avait tenté de sauver Kyûji gisait toujours au sol, étalant son propre sang dans la poussière. Il hurlait à la mort en essayant de prononcer quelques paroles articulées entre deux crises de douleur. Cet homme ne verrait plus jamais le soleil se lever… ni se coucher d’ailleurs. Mon regard se promena entre le souffrant et mon maître. Kyûji semblait totalement détaché du monde, plus rien n’existait pour lui.

Soudain , le shinobi d’Iwa tendit la main vers moi en prononçant de vaines paroles.

« Aider moi ! Laissez moi revoir Ayane ! Laissez moi revoir ma fille ! Elle a besoin de moi… »

Ses dernières paroles périrent dans le vent de la forêt.

« Il a une fille… Je devrais peut-être l’aider. C’est-ce que kyûji voudrait… Je pense. »

Je m’accroupis à côté du mourant tantdi que Shizu sortit sa tête de mon col pour le voir. Il serrait fortement un petit pendentif en argent contre son cœur comme si c’était le dernier lien qui le raccrochait à la vie. Je pris ses mains dans les miennes en faisait attention à ne pas toucher son bijou pour ne pas l’offenser.

« Dit moi… Quelle âge a-t-elle ? Quelle âge a ta fille ? »

La réponse fut difficilement prononcée.

« Trois… ans… »

« Si jeune. »

« Tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite. Les gens meurent sans raison. Ils s’accrochent éperdument à la vie alors que tout est perdu. Ce monde est sans pitié et rien n’échappe à sa cruauté… ni toi… ni même ta fille. »

Une grimace de désespoir se grava sur le visage de l’homme.

« Mais je suis là… Je refais naitre l’espoir. Je n’est peut-être pas l’air très sociable comme ça avec mon apparence sombre et ma vipère. Mais mon cœur me fait souffrir à la vue du désespoir d’autrui. Je ne te laisserai pas. Tu vivra car tel est ma volonté. Et tu reverras Ayane. »

L’homme s’abandonna dans un soupir de soulagement douloureux.

« Shizu… fais le. »

Belle et gracieuse elle rampa sur le torse de l’homme pour ensuite le mordre violemment au coup. Pendant que ma sœur s’occupait du poison, je me concentrait à ressouder les quelques côtes cassées par Kazeigan. Une fois qu’il fut loin d’atteindre la mort, je pris l’homme sur mon dos.

Kyûji n’avait pas bougé d’un poil. Cela me faisait peur. J’avançai à son niveau pour tenter de lui parler en amis, de l’aider. J’allais poser ma main sur son épaule quand soudain mon geste fut stoppé. Il fut stoppé par une larme, oui, par une larme. Une petite goutte d’eau qui sortit de l’ombre du masque de Kyûji pour venir ruisseler sur son cou. Je rabaissai ma main, n’osant plus le toucher. Son corps était pris de multiples tremblements. Je me sentais terriblement impuissant. Le pire c’est que j’étais impuissant.

Ne sachant que faire, je repartis dans la sombre forêt en direction de l’arrivée de l’épreuve. Je lançais un derniers regard en direction de mon mentor avant de disparaitre dans la pénombre.

~~~~~~

« Puis-je savoir comment tu t’appelles ? »

L’homme reprenait peu à peu ses esprits.

« Isao… »

« Isao… Nous arrivons bientôt à l’arrivée. Je vais te laisser aux soins de la Raikage. Au fait, moi c’est Shinsaku, Shinsaku Nara. »

« Shinsaku… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Jeu 7 Avr - 22:01

Kyûji était prostré sur lui-même. Il ne comprenait pas. Il avait beau réfléchir, tout lui semblait absurde, et incompréhensible. Il était comme déconnecté du monde extérieur... Dans sa bulle, immobile, hors du temps. Une larme coula sur sa joue. Il ne comprenait pas.

- Je t'avais prévenu. A te persuader tout seul de stupidités et d'absurdités, tu t'exposes à de terribles désillusions. L'espoir et la confiance mènent à la déception.

Kyûji tournait le dos au démon, assis, la tête entre ses genoux, entourant ses deux jambes serrées de ses bras. Il ne bougea pas d'un cil, ne réagit pas, on aurait pu croire qu'il ne l'entendait pas.
Kyûbi reprit :

- Je n'arrive pas à croire que tu y ais cru aussi longtemps... Tu es faible. Comparé aux Uzumaki, tu es d'une résistance déplorable. Naïf, trop confiant, hypersensible, attentionné, stupide... Je m'étonne que tu ais survécu aux Hyûgas.

Kyûji frémit. Le Bijuu sentit que sa victoire était proche.
Avec sadisme, il lui asséna le coup final :

- Pourquoi continuer à servir un maître dur, cruel, injuste et déloyal, alors que ma puissance dépasse infiniment la sienne ? La bague que tu possèdes développe tes capacités guerrières d'une manière inimaginable... Tu peux le tuer, si tu le souhaites.

- Le... tuer.

Kyûji avait prononcé ces deux mots d'une voix atone. Presque un murmure. Un souffle. Le démon comprit alors qu'il avait gagné.

- Réfléchis... Tu as fuis, toute ta vie. Tu t'es caché, tu as fuis encore, tu t'es déguisé, tu as dû taire tes pulsions meurtrières sous les ordres d'un homme qui ne t'as jamais payé sa dette envers toi, et qui désormais t'utilise à ses propres fins, t'insulte, te frappes, te méprise, même ! Les Hyûgas ont été la cause de la mort de tes parents... N'oublie pas... Ils méritent cent fois ce qu'ils leur ont fait subir... Tu n'es plus obligé d'écouter le Hokage désormais... Laisse libre cours à ta colère Kyûji ! Ensemble, nous sommes invincibles !

- ... invincibles...

- Kazeigan mourra pour ce qu'il t'a fait ! Montre lui qui tu es ! Montre lui ton véritable visage ! Ne te cache plus !

Kyûji se releva. Ses yeux blancs étaient inexpressifs. Son regard était vide. Il jeta un oeil autour de lui. Personne. Ils étaient partis.
Calmement, il se mit à marcher en direction du village...

~~~~~~

Kubito avait trouvé avec difficulté la solution de l'énigme des Kages, et fonçait maintenant vers l'arrivée. Un sourire malsain fendait son visage. Il savait qu'il devait réussir, l'honneur de Kiri était en jeu !

Soudain, il pila net ! Un ninja couvert de sang, de brûlures, les vêtements déchirés par endroits, avançait vers lui d'une démarche hésitante. Il ne l'avait pas vu. Kubito se lécha les babines, et passa sa langue sur ses dents taillées en pointes... Tuer un ninja sans défense allait lui fournir un amusement sans précedent. Il y avait si longtemps qu'il n'avait pas commis de meurtre... Au moins 24 heures.

Sortant sans bruit son sabre de son fourreau, il se posta sur une branche et attendit que le ninja passe dessous l'arbre, afin de lui sauter dessus et de le prendre par surprise. Le ninja avançait d'un pas lent. Encore 20 mètres, et Kubito passerait à l'action.

Parcouru d'un frémissement d'excitation, Kubito se retint de bouger. Il avait tellement hâte de le tuer...

15 mètres

La tension était insoutenable, Kubito ne tenait plus en place... Ne pouvait-il pas marcher plus vite ?

10 mètres

Prenant garde à être invisible de sa cible, Kubito réprima un petit rire carnassier. Ce n'était pas le moment de craquer.

5 mètres

Un kunai se trouvait planté dans l'écorce de l'arbre, à 10 cm de l'oreille de Kubito. Absorbé comme il l'était, il ne l'avait pas vu.

Impact

Kubito glissa lentement de la branche sur lequel il se trouvait, et tomba au sol, aux côtés de sa tête tranchée.

Kyûji continua sa route...

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 23
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Ven 8 Avr - 21:50

Je voyant déjà le toit du grand bâtiment qui symbolisait la fin de l’épreuve un peu plus loin dans la forêt. J’étais toujours en compagnie d’Isao qui avait longtemps insisté pour que je le laisse marcher malgré sa faiblesse apparente. Inhaler un poison de cette puissance n’est pas sans séquelles. Je l’aidais donc à avancer péniblement à mes côtés. Il s’appuyait lourdement sur mon épaule ce qui allait me donner droit à de formidables courbatures le lendemain. Je devais même le retenir de temps en temps pour ne pas qu’il s’écroule au sol. Nous avancions donc lentement, exposé à toute embuscade, vers l’arrivée de l’épreuve.

À chaque pas je me sentais de moins en moins en sécurité. Les arrivée d’épreuves étant souvent les lieux les plus prisés par les faibles d’esprits qui ne cherchent qu’a se battre. Heureusement, j’avais de la chance, aucun signe d’ennemi ne fut détecté jusqu’à ce que l’on arrive jusqu‘au bâtiment. Nous entrions silencieusement dans la maison haute. Suivant les indications de quelques examinateurs nous nous dirigeâmes vers le hall principale où devait se retrouver les participants en présence des invités d’honneur tel que les Kage pouvant assister à l’épreuve.

Notre entrée dans la salle commune fut la cause d‘un silence troublant. Tous nous regardaient d’un air étonné, ahuri. Quelques chuchotements virent peu à peu perturber le calme. Le Hokage était en haut de l’estrade avec la Raikage, ils ne semblaient pas savoir trop quoi penser. Voulant remettre le bléssé entre les mains de le Raikage en personne, je montai les escaliers, ralentis par le rythme d’Isao. Les quelques Shinobis qui stationnaient sur la passerelle s’écartèrent à notre passage. Je passai devant Kazeigan en lui lançant un rapide regard sans importance. L’homme n’avait gardé aucune trace du précédent combat si ce n’est sa légère fatigue et son rythme cardiaque un peu plus rapide qu’a l’habitude. Je m’arrêtai enfin devant la Raikage, toujours entourée de ses trois chiens qui visiblement étaient plutôt énervés par la proximité de l’intrus que j’étais. Et moi qui ne pouvais supporter ce genre de bêtes, j’étais servi.

Avant d’abandonner mon protégé à sa Raikage, je lui glissais quelques paroles à l’oreille.

« Tâche de faire attention à toi dorénavant. Je déteste que mes actions soient vaines ou inutiles. »

Enfin je m’adressai directement à la Raikage.

« Je suis désolé de vous remettre Isao dans cet état mais c’est toujours mieux que d’apporter son cadavre je suppose. Il se peut qu’il ai besoin de quelques soins, rien de bien méchant. » Puis m’adressant à Isao, « Bonne chance, l’épreuve n’est pas encore terminée. »

Je me retournai et m’apprêtais à partir quand je sentis une main se poser sur mon épaule.

(cette main peut appartenir à qui vous voulez : kazeigan , Kosui ou Isao à vous d’en décider dans le prochain rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Takarashi
Juunin de Kumo
♣ TC de Kyuji Hyuga
♠ Juunin de Kumo♣ TC de Kyuji Hyuga
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    Sam 9 Avr - 22:42

Isao jeta un oeil à la Raikage. Là encore, là où le précédent Kage l'aurait fixé d'un regard dédaigneux, les yeux de la jeune fille n'exprimaient que la peine, et le chagrin. La compassion. L'amour. Comme un amour maternel. Celui qu'Isao n'avait jamais eu.

Des larmes coulèrent sur son visage ravagé. Secoué de sanglots silencieux, il toussa plusieurs fois, la gorge encore trop sensible à l'air ambiant. Reprenant son sang froid, il renifla, et essaya de s'abstenir de trembler comme il le faisait. Il prit une grande inspiration qui lui brûla la gorge, et luttant contre la douleur, tenta de se tenir droit. Il tendit la jambe droite, puis la gauche... trop tard ! Il vacilla, déséquilibré. Alors qu'il allait s'effondrer, une main douce l'en empêcha. Raikage Inuzuka lui sourit, et lui caressa la joue de son autre main. Ses lèvres dessinaient une courbe triste. Isao en aurait pleuré pendant des nuits, s'il lui restait encore des larmes à verser.

Alors que Shinsaku allait s'en aller, Isao rassembla ses forces, et le retint en posant sa main sur l'épaule du garçon. La tête lui tourna, et il dut se tenir les tempes de sa main droite. Inspirant de nouveau, il prononça d'une voie faible et rauque :

- Shinsaku Nara...

Sa voix était encore plus grave que d'ordinaire.

-... j'ai une dette envers toi. Une dette envers Konoha...

Le garçon lui sourit chaleureusement, comme si pour lui dire que c'était normal et qu'il ne lui devait rien. La naïveté du jeune homme amusa Isao. Il reprit :

- Il faut que je te dise aussi quelque chose... Approche...

Shinsaku s'approcha. Isao lui murmura à l'oreille :

- J'ai aussi une dette envers cet autre ninja.... Cet Anbu. Tu sembles le connaître... Comment s'appelle-t-il, que je connaisse le nom de mon sauveur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Examen Partie deux : Une technique déterminante    

Revenir en haut Aller en bas
 
Examen Partie deux : Une technique déterminante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Une partie de Chasse ! [Maxi deux chats !]
» Inscriptions partie 58: Deux par deux rassemblés
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Instruction Technique Armes de Poing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto :: Archives :: Monde Shinobi :: Konoha Gakure no Satô :: Forêt de Konoha-
Sauter vers: