Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 24
Localisation : Poitiers

MessageSujet: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Ven 17 Déc - 22:43

Nous étions enfin arrivés à Konoha. Après trois jours de courses interminables et effrénées, nous arrivâmes enfin devant les grandes et magnifiques porte du village caché des feuilles. La proximité de la maison que je n’avais pas revu depuis plus de deux ans me faisait chaud au cœur. Je me retrouvais enfin devant Konoha, mon village, l’endroit où j’avais grandi pendant 13 ans, là où reposent bon nombres de vieux souvenirs oubliés. Ses derniers temps ma vie avait bien changé. Fini ce long exile monotone sans intérêts, je retournais dans le monde cruel et confus des shinobis, je rentrais à la maison.

~Flash-back~

Nous venions juste de quitter les sommets de Iwa où le combat le plus impressionnant de ma vie avait eu lieu. Nous étions partis en direction de Konoha en laissant la femme inconsciente derrière nous. J’étais légèrement inquiet à son sujet mais Kyûji m’avait assurer qu’elle allait très bien. En même temps je m’en voulais d’éprouver tant de pitié pour notre adversaire. Nous pénétrions juste dans l’immense forêt quand j’interpellai le Hyûga :

« Kyûji attends moi un peu il faut que je te montre quelque chose avant de se précipiter ! » 

« Quoi donc Shin ? »

« Je t’ai dit qu’il fallait rentrer en vitesse mais ce n’est pas moi qui ai décidé ça. Regarde ce papier. »

Je tendis le petit mot à kyuji qui le lut en un trait. Il releva les yeux de son texte pour me regarder et chiffonna le papier.

« En effet nous devons rentrer en vitesse, en route ! »

Et nous repartîmes ainsi dans la dense forêt à vive allure en direction de Konoha.

~Fin du flash-back~

Je jetais un petit coup d’œil à Kyûji. Je lui avais prêté ma veste car il avait perdu tout ces vêtements lors du combat et il fallait absolument cacher le sceau du démon.

« Je n‘avais jamais remarqué que tu étais beau , ça doit être parce que tu porte ma veste ! »

Il se tourna vers moi et me sourit

« Nan mais c’est quoi cette modestie Shin ! Aller on y va et nous réglerons ça plus tard. »

Nous pénétrâmes donc dans l’enceinte du village.
Alors que je traversais la grand-rue qui parcourrait le village jusqu’au mont Hokage des milliers d’odeurs familières me vinrent au nez. Le poissons frai du vieux barbu, les encens et les parfums de Mme Jasmine, les légumes et les fruits du marché et même l’odeur de la terre, de cette bonne vieille terre qui supportait toute cette agitation. En chemin je croisai un Nara. Voulant éviter tout ralentissement je baissai la tête pour mieux être couvert de mon capuchon et mis ma main sur mon épaule pour cacher le symbole de mon clan.

La résidence du maître Hokage ne fut pas difficile à trouver. Kyuji avança et m’invita à le rejoindre devant l’unique porte qui se présentait à nous.

Il frappa à la porte.

Un voix grave puissante et respectueuse retentit de l’autre côté.

« Entrez ! »


Dernière édition par Shinsaku Nara le Lun 20 Déc - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Sam 18 Déc - 3:05

Kazeigan avait passé, suite à son expérience sur la dague batarde, deux journées entières à sceller le cyllindre afin de ne pas laisser s'échapper le chacra pur et rare qu'il contenait. L'opération avait été lente et laborieuse mais le résultat avait été concluent : Le hokage ne ressentait aucune haine émaner de sa relique.

Il avait ensuite trouvé l'intéret à acquerir un tel objet : la téléportation à moindre échelle ! En effet, il suffisait que le porteur tienne un morceau du cylindre pour pouvoir se téléporter à l'endroit même de la seconde moitier.

Malheuresement, encore une fois, la théorie s'averait beaucoup plus simple que la pratique : Kazeigan avait beau se retourner les méninges dans tous les sens , rien ne lui venait à l'esprit.

Alors, il sortit de la salle secrète dans l'intention de rejoindre sa chambre. Il sauta agilement de toits en toits vers le lieux en question. Puis, une fois à l'intérieur de la piece, il ferma la fenêtre et Koutenken racla de son fourreau le verre produisant ainsi un bruit strident qui arracha à l'hokage un grognement rauque

Il lança l'épée infinie sur son lit et la lame rouge, telle qu'elle était réstée apparut. Soudain, l'épéiste des flammes eut une idée ! L'idée !

Il plaça le cylindre verticalement au centre de la piece, lui envoya un jutsu tel que tous les scellements qu'il avait reçut à l'époque 3ème et du 8ème Hokage apparrurent au sol formant des sigles noirs qui au début rèstèrent sur l'objet mais qui, après une vingtaine de seconde, s'étalèrent sur le sol , les murs et le plafond de la chambre. Les runes obstruaient la lumière du soleil et plongeaient la piece dans une pénombre profonde.

Le Kyûdaime s'approcha du tube puis, prononça ces mots :

-Koutenken ! (aussitot, la lame arriva jusqu'au doigt de l'hokage qui n'eut qu'à la froller avant qu'une goutte de sang ne n'échappe de sa main) Par le sang du maitre des crapauds, des chiens et des limaces , par le sang du maitre scelleur, par et pour le dieux de la mort, offrez moi le pouvoir du Yondaime Hokage en échange de mon service !!!

La goutte de sang s'éccrasa presque au ralentit sur la surface noire et quasi instentanément, l'intrérieur du cyllindre se mit à briller, à briller d'une belle couleur rougeatre. Deux secondes après, les sceaux prirent la même teinte si bien que la piece prit un athmosphère sanglante.

- Bon, je crois que c'est parfait pour le moment mais ... il me faut encore le sang de Kyuji ... De plus, si nous étions trois, cela fonctionnerait mieux ! Mais bon, mieux vaut pas risquer de dévoiler l'identité de Kyuji à une autre personne , on s'en contentera...

Kazeigan se leva pour sortir de sa chambre Mais au moment où il posa la main sur la poignée de la porte et au moment même où la pression commença, le Hokage sentit le sceau faiblir.

*Et merde ! Si je sors de la piece, le sceau se brisera et avec lui, toutes les améliorations portées par le yondaime ! Je suis donc condamné à rester ici, dans ma chambre jusqu'à la venue de quelqu'un ...*

Kazeigan , résigné sauta sur son lit en attrapant un livre sur les légendes de Kiri et du démon sanbi afin de se préparer à son futur combat contre le Mizukage tout en pensant que la femme de ménage viendrait bien à un moment ou à un autre ...


____________________________________
15 Heures, 2 livres et trois siestes plus tard
____________________________________


Kazeigan soupira d'ennui : cet prison forcée s'averait plus dure à maintenir que prévu : si bien que le Hokage jeta son troisième livre sur la commode en laissant s'échapper de sa gorge un râle de rage. Puis il se leva, en direction de la porte, bien décidé à sacrifier cette technique pour se changer l'air lorsque, soudain, trois coups furent frappés à la porte !

Kazeigan jubilait : il n'aurait pas à sacrifier tant de travail pour rien ! Il n'aurait pas à sacrifier des occasions de sceller les bijuus ! Il n'aurait pas à sacrifier des vies ! Bien que le Hokage avait du mal à cacher sa joie, il reprit son calme et d'une voix neutre lança un :

-Entrez !

La porte de la chambre grinça et à la grande joie du jeune Kage, son ami se trouvait là ! Son ami, bien que le visage abbattu et fatigué était là et vivant !

-Kyuji je ne t'attendais pl...

Avant même de finir sa phrase, le hokage remarqua le jeune shinobi qui se trouvait à coté de son bras droit.

*Merde ! J'ai prononcé le nom de Kyuji devant lui !!!*

Kazeigan ne savait pas comment réparer sa gaffe, peut être un autre lavage de cerveau ou un assassinat ou que sais je encore ?

De plus, les deux ninjas qui venaient d'entrer étaient ébahis par la source de la lumière.

*Et merde ! Encore une connerie ! Je suis vraiment débile moi ! *

Le hokage se mordit la lèvre inférieur puis se rapprocha subtilement de Koutenken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Sam 18 Déc - 19:13

Kyûji vérifia que plus personne ne se trouvait dans le couloir, à part Shin et lui-même, puis enleva son masque. Il le glissa dans sa poche, puis ouvrit la porte, lentement. Il était fatigué, et le simple fait de se tenir debout lui était pénible. Pourtant, sa main était ferme lorsqu'il appuya sur la poignée. La porte pivota sur ses gonds, et une lumière vive jaillit de l'intérieur de la pièce ! Debout, immobile, se tenait le Hokage du village de Konoha. Kazeigan Gutari. Son maître. Son ami. Il souriait.

- Kyuji je ne t'attendais pl...

Kazeigan s'interrompit,, et jeta un regard effrayé derrière Kyûji. Ce dernier pivota rapidement, mais ne remarqua rien de spécial. Shinsaku semblait lui aussi fort surpris.

Shinsaku ! Evidemment ! Le Hokage était le seul à connaître Kyûji, et devait sûrement croire que Kyûji avait donné un faux nom à Shinsaku, comme il l'aurait fait pour n'importe quel personne avec qui il aurait été obligé de travailler ! Il pensait sincèrement avoir fait une boulette en révélant son nom au garçon !
Kazeigan fit un mouvement discret en direction de Koutenken. Un être humain normal n'aurait rien décelé, mais avec ses yeux, Kyûji savait à quoi pensait son maître, et avait remarqué le léger mouvement de la main que faisait son sensei. Ne perdant pas de temps, ce qui aurait mis Shin en danger, il avança et posa sa main sur l'épaule de son ami.

- Non. Il a toute ma confiance.

Kazeigan saisit tout de même Koutenken, mais opina du chef. Il fit fusionner son arme avec lui, et, enfin doté de deux bras, s'assit, et regarda Kyûji. Il désigna Shin du menton, puis fixa de nouveau son ami. Les bras croisés, il attendit.

- Shin... Laisse moi parler. Trouve toi une place ou t'asseoir, et attend que j'ai terminé. Je ne serai pas long.

Shinsaku hocha la tête, et s'assit à même le sol, dans un coin de la pièce. Kyûji commença son récit :

- Bonjour maître Hokage. Ce jeune homme s'appelle Shinsaku Nara, c'est un chuunin de Konoha, et aussi... mon deuxième ami. Vous comprendrez que je tiens par conséquent énormément à lui. Vous pouvez lui faire confiance.

Kazeigan marmonna une approbation, et attendit la suite.

- Je l'ai rencontré à Konoha, il y a quelques jours de cela. Nous nous sommes battus, et, alors que j'allais le tuer, j'ai décidé de l'épargner. Je suis allé à Iwa No Kuni, car j'ai pensé que j'y serais plus tranquille. Là-bas, j'ai appris à le connaître, et je lui ai enseigné quelque notions, dont une technique aussi... J'y ai aussi développé une technique dérivée du Jûken. Je vous la montrerai dès que j'en aurais l'occasion afin d'avoir votre avis.

Kyûji avala sa salive, et continua. Il paraissait vraiment exténué, mais son calme permanent était toujours présent.

- Malheureusement, j'ai peur d'avoir fait une grosse erreur en allant là-bas... La Tsuchikage nous a surpris pendant que nous nous entraînions, et j'ai dû la combattre. J'ai réussi à en venir à bout, mais je ne l'ai pas tué... Ne me demandez pas pourquoi, vous le savez... Je n'ai pas pu. Je crains fort qu'elle ne déclare a guerre.

Kyûji avait volontairement omis de préciser ce qui s'était passé avec le Bijuu. Il n'avait aucune envie que Kazeigan le questionne à ce sujet, et espérait qu'il n'en ferait rien.

- Je suppose que vous avez certaines choses à me dire... Je suis donc prêt à vous écouter. Néanmoins, j'aimerai vous poser une question, moi aussi : quel est cette chose, derrière vous ?

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 24
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Sam 18 Déc - 20:01

Suivant les instructions de Kyûji, je m’assis dans un coin à même le sol. Les deux hommes se mirent à parler et j’écoutais leur conversation avec intérêt. Le Maître Hokage se méfiait toujours de moi malgré les explications de Kyûji. Il m’oublia bien vite lorsque le Hyûga lui fit part de la menace de guerre qui pesait sur nous.

Pour faire passer le temps je me mis à scruter la salles du regard. Pleins de petites babioles trainaient par ci par là sur les étagères. Le bureau du Kage était saturé de dossiers qui paraissaient bien ennuyants. Mis à part toutes ces choses bien banales la pièce était recouvertes d’étranges symboles dont émanait une aura rougeâtre et sanglante. Cette atmosphère me mettait légèrement mal à l’aise.

« Quel étrange personnage ce Hokage. »

Curieuse, Shizu sortie la tête par mon col pour observer toutes ces curiosités. Kazeigan me regarda bizarrement quand il vit la vipère apparaitre. Je la pris dans mes mains et la serrai contre moi pour qu’il comprenne qu’elle représentait plus qu’un simple reptile.

Ne tenant plus en place sur le dur parquet de la chambre, je me levai et rejoignis Kyûji auprès de Maître Kazeigan. Shizu s‘enroula autour de mon cou et je retirai mon capuchon afin de totalement me dévoiler au chef du village. C‘était la première fois que je le voyais de si près. Quel homme !

(désolé pour la taille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Sam 18 Déc - 23:56

A l'instant même où kazeigan s'était préparé à se jeter sur le jeune garçon et à lui abreger sa misérable et lamentable petite vie, le juunin fantome perçut son mouvement de recul et intervint de justesse :

- Non ! Attends ! Il a toute ma confiance.

*Ainsi, Kyuji lui a déja révélé son identité ... Sa change tout ! Bon, je vais l'écouter car cette histoire promet d'être enrichissante ...*

En signe d'écoute, le Hachidaime tandit son moignon à l'épée rouge qui vint s'y loger naturellement puis prendre la forme de son bras perdu. Puis, croisant les bras, le Hokage s'assit sur le coin de son bureau . Il regarda ensuite l'enfant, l'air de dire : Et lui ?

Habittué à ce genre de signes, Kyuji enchaina :


-Bonjour maître Hokage. Ce jeune homme s'appelle Shinsaku Nara, c'est un chuunin de Konoha, et aussi... mon deuxième ami. Vous comprendrez que je tiens par conséquent énormément à lui. Vous pouvez lui faire confiance.

Après avoir attendu l'approbation de son ami, Kyuji reprit :


- Je l'ai rencontré à Konoha, il y a quelques jours de cela. Nous nous sommes battus, et, alors que j'allais le tuer, j'ai décidé de l'épargner. Je suis allé à Iwa No Kuni, car j'ai pensé que j'y serais plus tranquille. Là-bas, j'ai appris à le connaître, et je lui ai enseigné quelque notions, dont une technique aussi... J'y ai aussi développé une technique dérivée du Jûken. Je vous la montrerai dès que j'en aurais l'occasion afin d'avoir votre avis.


Kazeigan n'avait écouté que d'une oreille l'histoire de son ami : Il était absorbé par autre chose. Le jeune Nara avait sortit une vipère de son vètement et lui carressait le haut du crane tout en se retournant dans tous les sens pour observer les runes et les bibleaux de sa chambre .

*Quel drole d'enfant ...*

Mais il fut sortit de sa rêverie par le silence un peu trop pesant de Kyuji. Il avait visiblement quelque chose de difficile à dire et kazeigan se devait de lui accorder toute son attention :

- Malheureusement, j'ai peur d'avoir fait une grosse erreur en allant là-bas... La Tsuchikage nous a surpris pendant que nous nous entraînions, et j'ai dû la combattre. J'ai réussi à en venir à bout, mais je ne l'ai pas tué... Ne me demandez pas pourquoi, vous le savez... Je n'ai pas pu. Je crains fort qu'elle ne déclare a guerre.

Le jeune homme était crispé, il s'en voulait profondément et s'était visible ! Au même instant, le garçon, assis sur le plancher avait arrété de bouger et semblait lui aussi soudain plus sérieux et plus triste.

Avant même que Kazeigan ai put lui glisser un mot de réconfort tel que : "e t'inquiètes pas Kyuji, Konoha a déja été en guerre avec Iwa et cela ne changera probablement jamais. Ils nous auraient déclaré la guerre quelque soit la raison ... " ou encore, " Ce n'est pas si grave que sa, Konoha est le village le plus puissant des cinq, ensemble, nous vaincrons !" Kyuji avait déja changé de sujet afin de probablement passer sous silence son énorme bavure :

- Je suppose que vous avez certaines choses à me dire... Je suis donc prêt à vous écouter. Néanmoins, j'aimerai vous poser une question, moi aussi : quel est cette chose, derrière vous ?

Kazeigan savait où le Juunin voulait en venir : Son escale à Kiri . En effet, depuis, ni l'un ni l'autre ne s'était revu et des semaines s'étaient écoulées. Malheuresement, Kazeigan pouvait difficilement aborder le sujet de la chasse au bijuus comme sa . Il lui fallait être plus subtile, aborder le problème peu à peu .

-Pour tout te dire, le voyage que j'ai fait à Kiri n'a pas été concluant du tout :j'étais venu là bas pour me renseigner sur leurs invocations , et leurs capacités héréditaires en demandant un combat avec le mizukage, lequel a reporté mon offre à quelques mois après quoi, je suis retourné à Konoha et je t'y ai cherché durant deux jours. Je t'ai ensuite envoyé alyzée.

Kyuji esquissa un sourrire au moment où le Kyûdaime prononça le nom de son animal de fortune. Ce dernier reprit après avoir marqué une pause :


-Je me suis dit que quelque soit ta situation, je n'y pouvais pas grand chose. Alors, j'ai pensé à diverses choses. Y comprit la raison de ... Sa


Kazeigan se retourna et désigna d'un geste circulaire toutes les inscriptions .

-Je cherchais une technique me permettant de remédier à ce genre de situation en utilisant la téléportation. Je t'expliquerais plus tard comment je suis arrivé à ce résultat mais toujours est il que ... Je suis arrivé à produire ce cylindre noir et rouge qui , au moment voulut sera découpé en anneaux. Ces anneaux pourront téléporter leurs propriétaires aux autres emplacements des anneaux. De plus, un des détenteurs de cet objet pourra en quelque sorte, invoquer les autres ...

Le Hokage se leva puis prit le cylindre dans sa main métalique qui scintilla elle aussi instantanément de la même teinte.

-Au point où j'en suis, il ne me manque plus qu'une goutte de sang des detenteurs de l'anneau. Biensur, les bagues auraient plus de pouvoir si ... Nous étions trois.

Le hokage regarda succecivement Kyuji puis Shinsaku qui souriaient avec la même malice dans les yeux

-Nan, ce serait trop dangereux pour lui ! Ce n'est qu'un Chuunin, il ne va pas risquer sa vie à nos coté ! Ce serait inconscient !

[ Biensur, Irl, je suis totalement pour la venue de shin dans l'équipe mais in rpg, Kyu ou shin doivent me convaincre Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Dim 19 Déc - 16:47

- Trop dangereux pour un chuunin qui s'est mesuré à la Tsuchikage, et survécu à la répulsion céleste ?

La voix de Kyûji vibrait d'un sentiment de révolte. Comme à son habitude, il avait prit la critique pour lui-même, et prenait sans hésiter la défense du garçon.

- Shinsaku est un shinobi de Konoha. Il est lié à vous par serment, mais lui seul est capable de décider si une entreprise lui est trop dangereuse. Vous êtes en droit de le forcer à risquer sa vie, d'après la loi, mais pas de l'en empêcher. Vous savez que je suis en désaccord avec vous sur la loi d'obéissance.

Jamais encore il n'avait parlé de la sorte à Kazeigan. Mais le Bijuu l'avait rendu plus arrogant, et moins docile. Il reprit :

- Je vous respecte, et vous le savez. Mais je ne vous obéirai plus aveuglément. Avez-vous oublié les mots de Kakashi Hatake ? Avez-vous oublié ce qui est arrivé à son père ? Ils avaient raison sur toute la ligne, oser nier leurs idées revient à manquer de respects à leurs esprits défunts ! Vous n'imaginez pas ce que j'ai pu faire par obéissance ! Moi, j'appelle ça de la servitude !

Kyûji se rendit alors compte que sa main était enveloppée d'une mince aura de chakra. Aussitôt, il reprit son calme, et sa main redevint neutre. Il avait été à deux doigts de s'emporter... le démon avait décidément une emprise plus forte qu'il ne l'aurait cru... Il allait lui falloir se montrer prudent.

- Maître... Comprenez-moi... j'ai vécu des choses avec ce garçon semblables à celles que nous avons connues ensemble, vous et moi. Je ne souhaite pas le laisser à l'écart. De plus, il a besoin de moi, à la fois pour progresser, et à la fois pour vaincre la solitude qui le dévore. Vous savez de quoi je parle... Et vous savez que je préfèrerais mourir plutôt que connaître ça de nouveau.

Il avala sa salive. Une désagréable sensation lui dévorait les entrailles. Il entendit un rire glauque...

"Tu ne me laisseras donc JAMAIS tranquille ? Lâche-moi !"

Kyûji faisait de gros efforts pour paraître naturel, mais le démon lui accaparait la majeure partie de son attention.

"... J'aime quand tu te laisses aller à la colère... C'est là ta véritable nature, le sais-tu ? Lorsque tu étais jeune, tu ne t'es laissé corrompre par la haine qu'une seule fois. Et regarde ce qui s'est produit : tu as dévasté plusieurs hectares de forêt à toi seul ! Alors que tu n'étais qu'un enfant ! Libère la rage qui sommeille en toi !"

Il ferma les yeux... Et inspira. Cela n'avait duré qu'une seconde, mais la présence était toujours là.

- Bref... je pense que c'est à Shinsaku de décider s'il souhaite participer à l'entreprise, ou pas. Et à lui-seul.

Alors qu'il allait renchérir, Kyuubi lui parla à nouveau...

"... Tu es... Tellement stupide. Tu crois que je vais rester emprisonné dans ton âme éternellement ? Si je ne peux sortir, je vivrai à travers toi ! Tu me ressembles bien plus que tu ne veux l'admettre !"

- Ce garçon a un véritable potentiel... "Non c'est faux..." Et il est capable de grandes choses... "Je ne suis PAS toi, compris ?" ... Comme je l'étais, à son âge. "Je te HAIS !" Vous devriez croire en lui, comme je crois en vous. "Va-t-en !"

La tête commença à lui tourner. Il haletait... Sa main vira au rouge... Ses yeux prirent la couleur du sang...

"Pitié, non... Partez, vite..."

Mais ses lèvres étaient scellées...

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 24
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Dim 19 Déc - 18:52

Je rougis de tant de flatteries de la part du Hyûga. Cela me mettait terriblement mal à l’aise d’entendre quelqu’un faire l’éloge de ma personne, surtout devant le Hokage. J’osais à peine regarder l’estropié après un tel discours.

« Kyûji exagère. Si je suis plus fort aujourd’hui c’est grâce à lui. Avant je n’étais qu’un jeune homme qui aurait eu du mal à venir à bout d’un genin débutant. Ce combat contre la Tsuchikage a été plus une mission de survie qu’un affrontement pour ma part. Je ne lui ai porté qu‘un coup minime. Cependant je suis prêt à revenir au sein de la société de Konoha pour vous servir Maître Hokage et pour aider ce peuple à échapper aux haines qui règnent dans ce monde sans pitié. Je me met donc à votre disposition. Je me présente, Shinsaku, membre du clan Nara, chuunin de Konoha et actuellement élève de Kyûji Hyûga. Et je voudrais ajouter que… Je… »

« Mais qu’est-ce que c’est que ça ? D’où ça vien ? »

Je me mis à regarder autour de moi très inquiet. Et là je vis l’aire crispé de Kyûji.

« Oh non pas ça ! »

En effet Kyûji avait une nouvelle crise et son démon le poussait à bout pour se manifester. Trop tard Kyuubi était là. J’intervins par reflex.

« Ninpo, manipulation des ombres ! »

Mon ombre fusa en un éclair de mes pieds à ceux de Kyûji. La paralysie fut malheureusement trop éphémère car je ne pouvais retenir une telle puissance. Trop tard, je reçu le coup, et quel coup, un simple coup de poing d’une force surhumaine qui me fit valdinguer contre le mur qui lui-même se fissura sous l’impacte. Encore à moitié conscient, je m’assurai que Shizu n’avait rien. J’avais pris soin de la protéger en la prenant dans mes bras pendant mon court vole plané.

« Saleté de démon ! Quand nous laissera-t-il en paix ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Dim 19 Déc - 21:18

Dès que kazeigan eut terminé sa phrase, à sa grande surprise, son ami protesta vivement :

- Shinsaku est un shinobi de Konoha. Il est lié à vous par serment, mais lui seul est capable de décider si une entreprise lui est trop dangereuse. Vous êtes en droit de le forcer à risquer sa vie, d'après la loi, mais pas de l'en empêcher. Vous savez que je suis en désaccord avec vous sur la loi d'obéissance. Maitre Hokage, je vous respecte, et vous le savez. Mais je ne vous obéirai plus aveuglément. Avez-vous oublié les mots de Kakashi Hatake ? Avez-vous oublié ce qui est arrivé à son père ? Ils avaient raison sur toute la ligne, oser nier leurs idées revient à manquer de respects à leurs esprits défunts ! Vous n'imaginez pas ce que j'ai pu faire par obéissance ! Moi, j'appelle ça de la servitude !

Le hyuga courroucé marqua une pause tout en regardant sa main qui, à vue d'oeil ne semblait puis, ferma les yeux, fronça les sourcils puis repris plus doucement :

- Maître... Comprenez-moi... j'ai vécu des choses avec ce garçon semblables à celles que nous avons connues ensemble, vous et moi. Je ne souhaite pas le laisser à l'écart. De plus, il a besoin de moi, à la fois pour progresser, et à la fois pour vaincre la solitude qui le dévore. Vous savez de quoi je parle... Et vous savez que je préfèrerais mourir plutôt que connaître ça de nouveau.


Le jeune garçon, devant tant de compliment vira au rouge de modestie:


-Kyûji exagère. Si je suis plus fort aujourd’hui c’est grâce à lui. Avant je n’étais qu’un jeune homme qui aurait eu du mal à venir à bout d’un genin débutant. Ce combat contre la Tsuchikage a été plus une mission de survie qu’un affrontement pour ma part. Je ne lui ai porté qu‘un coup minime. Cependant je suis prêt à revenir au sein de la société de Konoha pour vous servir Maître Hokage et pour aider ce peuple à échapper aux haines qui règnent dans ce monde sans pitié. Je me met donc à votre disposition. Je me présente, Shinsaku, membre du clan Nara, chuunin de Konoha et actuellement élève de Kyûji Hyûga. Et je voudrais ajouter que… Je…


Au moment où shinsaku s'arreta de parler, les deux ninjas, le chuunin et le kage se tournèrent vers Kyuji duquel une aura effrayante emanait


*Merde ! Kyuji ! Kyubi ! Il a une crise !*


Instantanément, le shinobi courroucé fonça sur son apprentit et, d'un coup de poing, l'envoya voler vers le mur d'en face ! Comme au ralentit, Kazeigan tourna sa tête afin de suivre la trajectoire du garçon mais ne put rien faire que de regarder, impuissant ...


-Koutenken , épée infinie !


Le hokage attrapa son bras qui , machinalement s'étira à une vitesse telle qu'elle était invisible à l'oeil nu puis, du flan de la lame , afin de ne pas le blesser, l'épée s'enroula, toujours à la même vitesse, autour du Hyuga.

Une fois Kyuji ligoté dans une prison d'un acier, le Kyûdaime Hokage courrut vers le garçon qui n'avait pas encore totalement reprit ses esprits.


-Sa va ? Il peut probablement se libérer mais pas de manière aisée... Nous avons donc un petit temps de répit qui va nous permettre de nous remettre sur pieds et surtout de LE remettre sur pieds...


Le Hokage tendit sa main au shinobi chamboulé qui l'accepta avec soulagement.

Les deux ninjas s'approchèrent avec prudence du Hyuga:


-Kyuji, je sais que tu as passé des moments ... Difficiles , ces temps ci; Tu as eu un démon, tu t'es combatut
fréquement et tu as faillit mourir plusieur fois au cours du combat t'opposant à la tsuchikage, tu as du à deux reprises d'affilé , en peu de temps, dévoiler ton identité et ton bijuu que tu avais jusqu'à lors gardés secret ...


Le hokage marqua une pause afin de reprendre son souffle puis continua son énumération là où il l'avait laissé:

- Tu as enduré le fardeau de penser qu'une guerre allait eclater par ta seule et unique faute, qu'un village allait mourrir par ta sotise. Mais il n'en est rien : Maintenant, kyuji, nous somme là. Maintenant c'est finit.


Kazeigan eut envie aussi de terminer en disant "maintenant, la tsuchikage sait à quoi se tenir vis à vis des ninjas de konoha" mais il pensa que ce fut inapproprié vu le sérieux de la situation.

En guise de scincérité et sans aucun signe de calmement de la part du Jinchuriki, Kazeigan fit revenir kutenken en mode "bras"


-Maintenant, Kyuji, si ce que tu souhaites c'est de me tuer, qu'il en soit ainsi, mais désormais tu es le sensei d'un jeune garçon qui te respecte, si tu veux de ce soit toujours le cas, si tu veux mériter ce titre honorifique, alors, tu dois toujours penser au meilleur pour lui : Penses tu réellement, Kyuji qu'entrer dans de tels accès de rage soit une bonne idée ? Regardes ce que tu lui as fait ... Si tu ne te calmes pas pour moi, calmes toi au moins pour lui ...


Kazeigan, connaissant la volonté de fer de Kyuji savait que cet argument suffirait à lui faire reprendre le controle total de lui même. Ainsi, il enchaina :


-Je veux bien qu'il s'engage au sein de cette aventure mais, encore une fois, penses tu que ce soit le mieux pour lui ? Imagines le nombre de gens pire que toi sur cette terre et imagine ce qu'ils pourraient lui faire, imagines tous les Jinchurikis auquel il sera confronté ...


Puis, il se tourna vers Shinsaku :


-Et toi, petit, penses tu réellement être à la hauteur d'une telle épopée, le village a aussi besoin de shinobi pour le défendre en son sein, pas forcément d'éclaireurs qui partent à l'étranger dans des croisades dangereuse ...


Enfin, le Kyûdaime termina son discourt en s'adressant aux deux :

-Je vous demande simplement une réponse honnète de votre part et quelle qu'elle soit je l'accepterais. En guise de réponse, versez votre sang dans le cylindre, cela marquera à jamais votre accord


En effet, Kazeigan savait que Kyuji prendrait son rôle de sensei à coeur et choisirait la bonne décision, Shinsaku, lui, était suffisement intelligent pour pouvoir évaluer ses capacités et le danger de la situation. C'était à eux seuls de décider en fonction de leur capacité de jugement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Dim 19 Déc - 21:55

Le corps de Kyûji était bandé comme le bois d'un arc. Tous ses muscles étaient raidis. Surmontant la terrible influence du démon, il restait immobile de part sa formidable volonté, alors que Kyuubi lui hurlait de se jeter sur son maître et de l'égorger ! Ses yeux étaient toujours rouges, ses canines saillants, mais sa main n'était plus nimbée de chakra.

Lorsque Kazeigan eut fini son discours, il ne bougeait toujours pas. Shinsaku le fixait avec des yeux tristes. On pouvait voir des bleus marbrer ses épaules. La vue de son ami blessé fut comme un électro-choc pour Kyûji, et, sans crier gare, passa de l'immobilité absolue à une détente formidable, et se mordit le bras au niveau du poignet ! Le sang jaillit de la plaie en abondance, et alors que ses yeux palissaient, il leva son bras au-dessus du cylindre de métal, qui prit une couleur vermeille. Il prononça d'une voix dépourvu de sentiments :

- Je vous suivrai, quoi que vous fassiez, et où que vous alliez.

Au bout d'une trentaine de secondes, sa plaie ne saignait déjà plus, et une minute après, ses yeux avaient retrouvé leur teinte blanchâtre. Il s'approcha de Shin et le serra dans ses bras.

-... Pardonne-moi...

Cette fois-ci, il ne pleura pas. Néanmoins, une larme coula sur sa joue droite, et se mêla au sang qui maculait ses lèvres. Il relâcha son élève, le visage sombre. Kyûji se tourna vers son Kage.

- Maître... Imposez moi un sceau de volonté. Je ne veux plus que le démon ne se mêle à moi sans que je ne le souhaite. Pouvez-vous me faire ça ?

Pendant qu'il réfléchissait, Shinsaku, lui, semblait hésiter. Il se dandinait d'un pied sur l'autre, et avait l'air ailleurs.

"Il est sûrement en train de peser le pour et le contre avec Shizu... Et il a bien raison. j'espère qu'il suivra..."

Bientôt, il eut un air entendu, et se tourna vers maître Hokage. Kazeigan, lui, semblait préoccupé. Kyûji attendit... Et fit mine de ne pas entendre le ricanement glauque du Bijuu qui résonnait dans sa tête...

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 24
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Dim 19 Déc - 22:46

Le Hokage avait réussi à calmer Kyûji en un rien de temps.

« Impressionnant ! Il faudrait qu’il m’apprenne à faire ça. »

Sans attendre, Kyûji s’approcha du seau et y vida un peu de son sang.

« Je vous suivrai, quoi que vous fassiez, et où que vous alliez. »

Je fus ensuite surpris de le voir venir m’enlacer pour se pardonner de la violence dont il avait fait preuve. Je fis de même, machinalement, n’ayant pas l’habitude de faire ça avec autre que Shizu. Il s’emblait terriblement s’en vouloir. Pour le rassurer je lui glissai quelques mots à l’oreille.

« Ne t’en fait pas pour moi, il m’en faut beaucoup plus pour irriter mon humeur. Je sais à quel point tu déteste ton démon et c’est pourquoi, même si je dois en souffrir, je t’aiderai toujours à le combattre. »

Kyûji me libéra et s’adressa à Kazeigan.

« Maître... Imposez moi un sceau de volonté. Je ne veux plus que le démon ne se mêle à moi sans que je ne le souhaite. Pouvez-vous me faire ça ? »

« Sage décision mon ami. »

Les deux hommes se turent pour me laisser la parole.

« Mince c’est à nous ! »

« Oui mon frère, l'heure est venue de choisir notre voie. Sache que c’est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère, on s’engage sûrement à vie. »

« Oui Shizu, il nous faut mesurer nos motivations… Ce pacte implique de revenir vivre à Konoha et donc de se mélanger à tout ce raffut incessant. Le monde est plein de haines et nous nous y précipitions. Seulement voilà, j’ai bien réfléchi. Je ne suis qu’un égoïste. Je prétends vouloir mettre fin aux haines de ce monde mais je ne fait cela que pour moi. Je dois arrêter de penser à ma petite personne et aider les habitants respectables qui demeurent dans ce village à vivre en paix. Ce sera mon nouvel objectif, protéger Konoha et ses habitant de la haine. Shizu, es-tu avec moi ? »

« Toujours mon frère, toujours. »

« Bien, l’heure est venue. »

Je relevai mon bras au-dessus du sceau et Shizu rampa le long de celui-ci pour venir mordre mon poignet. Deux trous se sculptèrent sur ma peau Au fur et à mesure que le sang perlait, je prononçai ces paroles :

« Je m’engage, moi, Shinsaku Nara, à être lié par ce sceau au destin de Kyûji Hyûga, de Kazeigan Gutari et de tout Konoha, à les suivre et à les aider quelque soient les circonstances. Puisse ce monde connaître enfin la paix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Lun 20 Déc - 1:11

A la grande satisfaction de Kazeigan, les deux shinobis jurèrent , l'un instantanément et l'autre après un tout petit temps de doute, sur leur sang de poursuivre la quette contre le mal quoi qu'il arrive.

Ainsi, le Kyûdaime Hokage s'approcha du cylindre, puis, le retourna d'un geste vif ! Tous les liquides contenus à l'intérieur se mélangèrent et avant que quoi que se soit ne se produise, le Hokage rajouta un dernier sceau sur le sommet de l'objet afin de contenir les sangs à l'intérieur. Imédiatement, un cercle composé de diverses signes et de rayon approximativement grand de deux mêtres se forma, trois de ces derniers , écartés chacuns de 120° apparurent eux aussi

En bon chef, Kazeigan lança les directives à suivre :


-Kyuji, places toi devant le rayon le plus proche de la fenêtre ! Shinsaku, toi, tu prends celui de la fenêtre et quand à moi, ce sera celui du bureau .


Les trois shinobis obtempérèrent et se mirent aux places désignées. Suivant les gestes du shinobi manchot, les deux ninja s'accroupirent près d'une marque en forme de tomoe de Sharingan géante (proche de la taille d'un ballon de foot)


-Bon, à mon signal, vous plongerez la main dans le plus profond de la tomoe et vous saisirez l'objet que vous y trouverez, n'ayez crainte, sa surprend au début mais je vous assure que vous pouvez
-Bon, à mon signal, vous plongerez la main dans le plus profond de la tomoe et vous saisirez l'objet que vous y trouverez, n'ayez crainte, sa surprend au début mais je vous assure que vous pouvez y plonger la main


Sur ces mots, Kazeigan plongea son bras jusqu'à l'épaule dans le trou noir puis souria en regardant les deux autres:


-Alors ? Vous voyez ? C'est tout à fait réalisable ! Bon, on a pas toute la nuit alors... MAINTENANT !!!!


Après avoir farfouillé deux minutes dans le noir total, Kazeigan ressortit sa main avec, à l'intérieur un étrange collier au quel pendait une sorte de dent de prédateur noire jonchée sur une base d'argent ornée de gravures finements tracées. Le pendentif était attaché à une petite chaine d'acier qui semblait indestructible car un mince fillet de chakra en émanait ...

Totalement et entièrement absorbé par ce contact qui dévoilait une énorme puissance dans un si petit objet, Kazeigan enfila le pendentif sans se soucier de ses coéquipier ...


Dernière édition par Kazeigan Gutari le Lun 20 Déc - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Kyûji Hyûga
Administrateur
♣ Démon Hyûga
Déserteur de rang SS
○Acharné du Clavier
♠ Administrateur♣ Démon Hyûga♦ Déserteur de rang SS○Acharné du Clavier
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Lun 20 Déc - 23:30

Kyûji fit ce que lui demandait son maître, et attendit la suite des instructions.

-Bon, à mon signal, vous plongerez la main dans le plus profond de la tomoe et vous saisirez l'objet que vous y trouverez, n'ayez crainte, sa surprend au début mais je vous assure que vous pouvez y plonger la main

Kazeigan semblait confiant, et sûr de lui. Shinsaku, lui, semblait incrédule, et regardait la marque noire avec suspicion. Kyûji jeta un coup d'oeil, et sentit le flux de chakra passer à "travers" le sol. Son maître n'était pas fou.

Comme pour illustrer ses propos, le Hokage plongea son bras dans le symbole, et s'enfonça jusqu'à l'épaule. Il souriait. Kyûji eut un petit sourire entendu, et se prépara à glisser son bras à son tour.

-Alors ? Vous voyez ? C'est tout à fait réalisable ! Bon, on a pas toute la nuit alors... MAINTENANT !!!!

Kyûji ne perdit pas une minute, enfonça son bras dans le "trou" noir, et sentit une pièce métallique, pointue, et glacée. Il la saisit, et la remonta jusqu'à lui.

La chose ressemblait à une bague, d'un noir métallique, presque effrayant. Elle possédait trois articulations, deux pour les phalanges, et une pour le pli du doigt. Sur les deux plus longues, des extrémités, se trouvait une pointe d'environ un centimètre de long, qui semblait plus décoratives que tranchantes. Néanmoins, un bon coup de poing asséné avec ferait sans doute assez mal... Sans être forcément mortel.

Kyûji continua son exploration des caractéristiques de la bague. De fines runes étaient gravées sur sa surface, et s'entremêlaient gracieusement. Les jointures étaient polies, si bien qu'aucun son ne se produisait lorsque les articulations coulissaient. Aucune main humaine n'aurait pu accomplir un tel travail. Kyûji était émerveillé.

Pourtant, quelque chose le gênait. Une présence. Quelque chose de malsain. Sans le vouloir, il activa ses byakugans. Il n'aurait pas dû. Une aura noirâtre s'échappait de l'objet, le nimbant d'une chape de ténèbres qui flottaient lentement autour, telles des volutes de fumée noire... La bague était maléfique, et son essence même ne pouvait être contenue à l'intérieur, trop puissance pour être renfermée. Le mal suintait du métal comme le sang d'une plaie contaminée. Kyûji se rendit compte qu'il était en apnée, et reprit son souffle en désactivant ses yeux. La bague semblait aussi innocente que n'importe quel bijou. Il la tint dans sa main ouverte, la fixant intensément.

Kyûji l'enfila à son majeur droit, et ferma le poing.

____________________________
-> Paroles et pensées de Kyûji
-> Paroles et pensées de Kyuji dans son moi intérieur (Kyuubi) et flash back
-> Paroles de Kyuubi
-> Paroles des autres personnes


L'Ombre et la Flamme... -> LE BALROOG !!!
Forum RPG Naruto - Senkai no Shinobi - SNS - Forum RP Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsaku Nara
Junin de Konoha
♣ Sadomaso invétéré officiel

♠ Junin de Konoha♣ Sadomaso invétéré officiel
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 24
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Mar 21 Déc - 9:59

« Alors ? Vous voyez ? C'est tout à fait réalisable ! Bon, on a pas toute la nuit alors... MAINTENANT !!!! »

Kazeigan se mi à fouiller vivement dans les ténèbres qui jonchaient à ses pieds. Kyûji, lui, fit de même sans hésitation. Je fus un peu plus long à réagir car ce trou noir ne m‘inspirait pas confiance.

« Quel est donc ce maléfice ? … Tant pis je me suis engagé, ce n’est pas le moment d’abandonner. Je dois le faire au moins pour Kyûji. »

Avant que les deux hommes n’extirpent leur bras, j’y plongeai le mien vivement directement au fond en cherchant le plus vite possible afin de limiter le contact avec les ténèbres qui entouraient mon bras. Je sentis une petite pièce métallique. Sans attendre d’avantage, je dégageai mon bras vivement. Je fus surpris de voir ce que je tenais dans ma main gauche.

Un bracelet, un bracelet de chaines noires. Et quel noir ! Un noir aussi profond que celui qui règne lors d’une nuit sans lune. Un noir sur lequel aucune lumière ne peut se refléter. Un noir malheureusement ténébreux et malsain. Les maillons de la chaine faisaient environ 1 cm de long. Des mots ou alors des symboles d’une écriture tribale étaient gravés sur le coté de chaque maillon. Ils étaient quasiment illisibles à l’œil nu.

Je tenais le bijou du bout des doigts car je n’osais à peine le toucher. Je regardai rapidement ce que faisaient les deux autres shinobis. Ils s’étaient déjà tout deux familiarisé avec leur objet. Ils semblaient fascinés par de telles œuvres. Moi je ne regardais pas mon bracelet avec admiration mais avec dégoût. Il fallait tout de même que je le porte.

« Je dois arrêter de fuir tout les maléfices de ce monde et les affronter. »

Je devais maintenant enfiler le bijou. Je méditai rapidement pour savoir à quel poignet je le mettrais. Je choisis le gauche. La proximité d’une entité aussi pure que ma bague diminuerait surement la puissance maléfique de ce bracelet. J’enfilai donc le bijou à mon poignet gauche. Au moment où il passa au-dessus de ma bague, sa teinte vira à une couleur argentée et son poids de malheurs s’embla s’alléger. Je le fis glisser jusqu’à mon poignet. Le bracelet avait pris un ton gris métallisé, comme si il était indécis entre les ténèbres et la pureté. Je me sentais tout de même moins mal à l’aise en sa présence.

« Je m’y habituerai. Et j’apprendrai à cette chose à devenir aussi pur que le diamant. »

Je relevai la tête vers les deux hommes et attendis que l’un d’eux prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 23
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   Mar 21 Déc - 20:43

Après avoir enfilé son collier, Kazeigan se sentit soudain extrèmement fort, à même de vaincre tous les bijuus à lui tout seul, à même de controler le monde !

Un sourire sadique apparut malgrés lui sur son visage ... Pour rien au monde , il ne voulait retirer ce pendentif !

Soudain, presque dégouté, le hokage remarqua la présence des deux autres ...

*Qu'est ce qu'ils font là eux ?*

Lui même ne comprenait pas très bien ce qui l'avait poussé à penser cela mais bon ... Ce n'était surement pas très important ...

Les runes sur les murs, le sol et le plafond rampèrent jusqu'au cylindre (lequel avait perdu un quart de sa taille originiele) de telle manière que lorsque la dernière marque rentra à l'intérieur, la piece avait déja reprit son atmosphère "normale"

Kazeigan, avant toute chose marcha d'un pas vif vers le cylindre puis le cacha dans l'un des plis de sa tunique ...

*Mieux vaut l'avoir toujours sur soit ...*

-Shinsaku, Kyuji, approchez, j'ai quelque chose à vous expliquer :

-Regardez vos bijoux, ce sont des reliques appartenant au dieux de la mort, la mienne, le pendentif de la mort à été sculpté, selon la légende, par le dieux de la mort lui même à partir de l'une de ses dents. Elle a la particularité d'accorder à son porteur la possibilité d'échanger sa place avec quelque chose ou quelqu'un dans son champs de vision ...

Avec fierté, Kazeigan sortit son pendentif afin de le montrer aux deux autres ... Puis il reprit avec un toute petite et infime onse de jalousie dans le regard :

-La tienne, la bague de la mort, a été elle aussi forgée par le dieux de la mort mais, en utilisant principalement des fraguements de l'ame du Yondaime Hokage. Elle a par conséquent le pouvoir le plus proche du sien : Donner à son porteur la possibilité de se téléporter à l'emplacement d'une de ses armes ...
Enfin, toi , Shinsaku, tu as hérité du bracelet, lui, n'a aucun nom, pour la bonne et simple raison que nous ne savons pas le moins du monde d'où il vient ni quels sont ses composants, en revanche, il possède l'ettonante faculté d'attirer à toi, par la téléportation, n'importe quel objet que tu souhaites tant qu'il se trouve dans ton champs de vision ...

Le hokage reprit encore une fois, heureux d'exhiber son trézor :

-Regardez, ces fines gravures sur la base argentée de la dent, c'est là que réside la manière optimale d'utiliser votre relique ainsi que son véritable atout, sur le mien, il est marqué ... Attendez un peu, je ne suis plus ce que j'étais pour la traductions des signes ...

Kazeigan sortit de son bureau en intimant à ses hommes de ne pas sortir de la pièce ... Peu de temps après, le revoilà, un livre ancien à la main ... Feuilletant son dictionnaire rapidement, il reprit son monologue là où il l'avait laissé :

-"Plus que le vent, plus que la foudre, plus que la lumière ..." le reste est illisible car trop petit ...

Puis, l'épéiste de flamme entreprit la traductions des glyphes des deux autres objets:

-Pour la bague, c'est assez clairement écrit , sa donne : "Épée, shurikens, kunai, la diversité donne plus de possibilités..." et enfin, pour toi, shinsaku, c'est : " Rocher, arbres ou mur, voici la plus improbable des armures !"

Kazeigan avala sa salive : Il avait été le seul à ne pas connaitre l'exacte traduction de son pendentif, jamais il ne pourrait connaitre la manière pour utiliser le collier au maximum de son potentiel ...

Alors que les deux autres se réjouissaient des capacités de leur reliques , Kazeigan racla sa gorge

-Hum hum ... Il y a aussi et biensur la principale fonction de votre relique : Invoquer les deux autres.Regardez attentivement les signes et dessins que je vais faire , c'est très important !

Sur ces mots, Kazeigan enchaina les murdras Chien chèvre cochon tigre une quinzaine de fois puis se mordit le pouce jusqu'au sang enfin, sur son bras métallique il traça un rond, de chaques coté de ce rond , trois traits plus ou moins parralllèle et enfin, traça une ultime marque qui passait par toutes les autres en leur centre.

-Kuchyose no Jutsu !!!

Dans un geste brusque et d'une infinie rapidité, Kazeigan frappa le sol de son poing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On rentre à la maison [Kazeigan, Kyûji er Shinsaku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vous snob, et je rentre à ma maison (secondaire) !
» JAMAHL ϟ Je vous emmerde et je rentre à ma maison.
» Megara ▬ On chante, on danse, on tchatche, on s’embrasse, on rentre à la maison, elle est pas belle la vie ?
» On chante, on danse, on tchatche, on s’embrasse, on rentre à la maison, elle est pas belle la vie ? [Perséphone]
» On chante, on danse, on tchatche, on s'embrasse, on rentre à la maison, elle est pas belle la vie ? ~ Hadès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto :: Archives :: Monde Shinobi :: Konoha Gakure no Satô :: Bureau de l'Hokage-
Sauter vers: