Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Asaki Yasuo, un sujet de torture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu



Messages : 13
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Asaki Yasuo, un sujet de torture    Mar 12 Oct - 22:30

"Hum ... Je me demande bien ce que va me réserver ce type, qui sait, il résistera peut être ... un peu "

Rigolant interieurement, Sennou Yamanaka, le petit frère d'Ino Yamanaka, l'ancienne chef de l'unité spéciale ,avait pour habitude de prendre un malin plaisir à faire souffrir ses victimes lors de ses interrogatoires - ce que réprimandait malheuresement le Hokage 8ème du nom, Kazeigan Gutari, l'épéiste de flammes - .

Sennou jeta un oeil à la salle devant laquelle il se trouvait . Dans laquelle il se trouvait.

"Chambre 814 ?! Ce doit être un corriace alors ! Cette chambre est celle qui est la plus adaptée à la lecture d'esprit, elle est grande et spacieuse, les murs sont capitonnés afin de sécuriser les rejets violent et grace à un système de chacra à communication, seul un de nous devra toucher cet homme. Bon, au moins, sa nous pomet deux choses : Soit l'oppération est extrèmement complèxe, soit le détenu est très résistant. Dans les deux cas, sa risque d'être palpitant ! Et deuxième chose, l'interrogatoire ne sera pas trop incommodant car il y a une climatisaton à l'intérieur "

Poussant la porte de tissu vers la droite délicatement, Sennou eu l'agréable surprise de constater que tout était déja en place, il n'aurait donc pas à attendre. Six de ses collèges se trouvaient près des tables qui permettaient la communication cérébrales, le regard rivé sur lui. Un homme bandé presque partout était étendu sur un brancard les yeux mis clos par une fatigue certaine . Les tables formaient un demi cercle près du jeune homme.

"Hum ... Ainsi, voici l'énergumène... Il n'a pas l'air très en forme. Sa risque d'être moins compliqué que prévu ..."

A ce moment, un homme blond d'un bon mêtre quatre vingts se détacha du groupe, une enveloppe au sceau de l'hokage. Sennou parcourru rapidement les grande lignes de la missive.

"Ah je vois, c'est la tache qui s'avère difficile, il faudra procéder à une triple opération: On devra premièrement chercher la séquence mémoire portant sur son combat, ensuite on devra l'effacer et enfin, après que tout le monde soit partit, je le réexaminerais dans le but de chercher des informations éventuelles sur le mizukage et son apparenté à un démon, le tout devant rester confidentiel. Je retire ce que j'ai dit sur la complexité de la chose ... Bon bah, on a du boulot !"

S'approchant de l'homme étendu, il posa une main sur son crane et l'autre, sur ses propres tempes.

-Immertion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Asaki Yasuo, un sujet de torture    Sam 16 Oct - 18:09

Konoha est-t-il vraiment aussi puissant qu'on le dit ? Toute ses question qui me trote dans la tête sans pouvoir répondre, ça m'énerve. je vais finir par devenir fou dans cette prison. Je vais tué tous les membres de Konoha y compris l'Hokage.

Asaki commencer à devenir fou. Soudain des gardes arrivèrrent devant la porte. ilvoulait que j'aille à la chambre 814. Il obéissa car il savait qu'il ne pouvait les battres à cause de l'autre qui l'avait amené à Konoha. Devant le porte de la chambre, Asaki entra. On voulait donc le toturé ? Mais, quelqu'un entra dans la chambre et la lumière aveugla Asaki. on voulait bien le torturer. Mais, pourquoi torturé un gamin de 17 ans ? Il versa une larme ...

[HRPG : désoler faute de temps]
Revenir en haut Aller en bas
Kazeigan Gutari
Fondateur
♣ Hokage
Epéiste des Flammes
○ Chicaneur de Première
♠ Fondateur♣ Hokage♦ Epéiste des Flammes○ Chicaneur de Première
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : En guadeloupe, isolé de vous tous :(

MessageSujet: Re: Asaki Yasuo, un sujet de torture    Mer 27 Oct - 17:27

La pièce s'assombrit soudain . Ne restaient éclairés que deux choses : Sennou et ses auxiliaires . Le temps et l'espace se déformèrent soudain . Une sorte de torsion de l'espace temps se produisit et le Genjutsu typique à l'unité spéciale venait de ce mettre en place : Le Genjutsu était lancé à la cible et ce dernier l'interprétait comme une sorte de programme dans lequel toutes les informations contenues par son cerveau seraient déversées sous forme d'un immense labyrinthe qui ne subissait ni l'influence du temps ni celle de l'espace. Une pièce remplie d'escaliers de portes et de murs en vrac était ainsi crée . Chaque porte représentait un souvenir spécifique de la cible . Il en existe chez la plupart des gens, une ou deux centaine.

Spoiler:
 

Regardant le décor se mettre en place rapidement du haut de son escalier horizontal, Sennou remarqua que bien qu'il utilisait cette technique depuis le plus jeune âge, elle produisait toujours une drôle d'impression chez lui . Quand la dernière porte s'imbriqua au centre d'un mur noir, Sennou regarda les membres de son unité :

-Les gars, nous cherchons un affrontement entre cet adolescent et un anbu de Konoha ! Le tout c'est passé dans la forêt ! Celui qui trouve en premier prévient les autres !

Dès que Sennou eut achevé sa phrase, les 7 shinobis qui se trouvaient là un instant plus tôt disparurent dans 7 directions différentes dans un bruit de froissement d'air rapide. Après cela, l'énorme labyrinthe fut envahit de bruit de portes claquantes : Les ninjas se mettaient déjà à chercher le souvenir !

Sennou courant au travers de ces escaliers tordus avec assurance progressait plus rapidement que les autres : à chaque couloir, d'un mouvement de main, il ouvrait une dizaine de portes d'un coup ! C'était pour cela qu'il était chef de l'unité spéciale !

* Il faut que je me donne au max : Je suis le seul qui cherche des infos sur le Mizukage et ils ne doivent se douter de rien !*

Ouvrant une quinzaine de porte à la volée, Sennou fut soudain le témoin de moments de la vie du jeune homme.

~~Flash Back~~


Tout autour de lui était gris comme dans chacune de ses immersions, un petit garçon qui semblait être la cible il y a une dizaine d'année , courrait vers sa maison . Entrainé par le garçon par la force invisible des souvenirs, Sennou arriva rapidement à l'entré de la maison . Le gamin ouvrit à la volée la porte en criant :

-Papa ! Maman ! J'ai eu ma première note à l'académie !!!

Deux adultes arrivèrent tout aussi joyeux que le gosse. Quand ils furent suffisamment près pour que Sennou les voit, ce dernier fut interloqué . Le gosse en question, la cible, la victime de ce Genjutsu était le fils du mizukage !!! En effet les traits de Yuki Yasuo étaient gravés dans sa tête depuis qu'il avait vu sa photo sur le papier présenté en début de séance. Bien que ses traits soient beaucoup moins vieux, et bien qu'à ce moment, il n'avait pas porté une grande attention à l'image, Sennou en était sur, l'homme en face de lui était bel et bien le Kage de Kiri !

Yuki yasuo prit la parole :

-Alors Asaki , c'était comment ? Pas trop dur ? Tu y es arrivé ?

Le gamin feignait maladroitement une petite mine triste puis, en crescendo, il répondit :

-Et bien ... En fait ... J'ai eu la meilleure note de ma classe !!!

Les parents se jetèrent sur leur fils pour le féliciter.

*Visiblement, rien d'intéressant, je passe à la séquence mémoire suivante ! *

Le décor changea subitement. Toujours Grisâtre, Sennou et la petite famille se trouvaient à présent dans un hôpital, en plus de cela, un jeune homme qui semblait être le grand frère d'Asaki était avec eux. Chacun avaient une mine rayonnante .
En s'approchant, Sennou remarqua que la mère, allongée sur son lit tenait dans ses bras un petit bébé.

-Nous l'appellerons Ryuma, cela veut dire liberté , je veux que notre enfant puisse être libre de ses choix commença la mère

Le père répondit avec tendresse :

-Mais oui, tout ce que tu voudras chérie, ne te fatigues pas trop.

*Sa non plus, sa n'a pas grand intérêt... Suivant !*

Encore une fois, le décor grisonnant défila sous ses yeux . Là, seul le mizukage et Asaki étaient présents. Le mizukage, contrairement aux dernières séquences mémoires, avait une mine sévère. Il tournait le dos à Asaki.

-Tu comprends, Asaki, depuis que je suis devenu Kage, je ne peux plus assumer toutes tes bêtises ! Essayes de grandir un peu ! Si un jour tu espère devenir comme moi le Kage de Kiri, il faudra à un moment ou à un autre que tu te prennes en mains ! La fugue de Ryuma me suffit amplement ! Assumes toi un peu et surtout, vas de l'avant en oubliant ton amis, tu es chuunin et c'est parfait ! C'est la seule chose qui devrait compter !

Asaki serra ses dents fortement et silencieusement une larme coula sur sa joue. Le poings serrés du jeune garçon craquèrent

-Oui père. Désormais, je m'efforcerais de ne plus vous décevoir. répondit il d'un ton neutre

Et le jeune homme sortit du bureau de son père.

*Je crois que là non plus, à part une différence flagrante de tempérament de la part du mizukage, il n'y a rien à signaler ... Alors, je change !*

Encore une fois, l'univers autour de Sennou changea : Bien que toujours entouré de gris, le chef de l'unité spéciale se trouvait maintenant au beau milieu d'un parc. Tout le monde autour de lui était habillé en noir et affichaient une mine triste. Quelques un pleuraient . Un cercueil s'enfonçait dans le sol doucement. Le mizukage se leva et prit la parole.

-Chers shinobis, si nous sommes réunis en ce bien triste jour c'est pour nous rappeler de la mort de mon fils ainé, Suiegetsu Yasuo. Mon fils était un shinobi de Kiri, un shinobi qui a donné sa vie pour ce village, un shinobi que nous devons tous imiter ! En effet , habitants de Kiri, la mort de Suiegetsu doit nous inspirer et non nous dissiper !

Encore une fois, Asaki versa une larme silencieuse de rage pure. *Papa c'était ton fils ! Il est mort ! Ce n'est pas bien ! Tu pourrais au moins une fois être simplement Yukia Yasuo , mon père et non pas Yuki Yasuo , le mizukage !*
Les mots d'asaki étaient réstés dans sa gorge. Incapable de manquer d'honneur à ce point à son père, il était partit dans la forêt.

* Je vois, Si jamais Yuki a un démon, il cache bien son jeu : Dans aucune des séquences mémoires précédentes. Mais le Hokage ne se contentera pas de sa ! Il faut que j'ai une preuve tangible de ce que je raconte ! Séquence mémoire suivante !*

Asaki se trouvait désormais dans une brume épaisse et la scène devait être récente car Asaki ressemblait alors, traits pour traits à l'homme aux bandages. Tombant de fatigue dans la neige, le jeune homme fut rattrapé in extremis par une main qui le saisit à la gorge.

Soudain, le propriétaire de la main sortit de la brume et montra son visage crispé par la haine. Yuki Yasuo.

- Tu veux ma place ! Et quoi d'autre encore ? Tu viens d'essayer de me tuer, et là, tu m'avoues ouvertement convoité le poste de Mizukage. Qu'essaies-tu ? Saches que le premier devoir d'un ninja est d'obéir à son supérieur et lui vouer un respect total. Tu dois l'aider dans toutes ses tâches, qu'elles soient ennuyeuses ou dangereuses... Et là, tu me dis ainsi que tu as essayé de me poignarder dans le dos ! Tu ne mérites pas d'être mon Fils, je croyais pouvoir te faire confiance !

*Sa suffit, je n'en ai pas besoin de beaucoup plus pour ce qui est du démon : pourquoi menacer son fils de mort alors qu'il ne fait que dévoiler ses projets d'avenir ? De plus, à ce que j'ai vu, la haine de cet homme va en grandissant ! Je me remet à la recherche de la séquence mémoire "Asaki contre le Anbu" *

~Fin du flash back~

Instantanément, l'environnement reprit sa couleur et des briques noires apparurent et s'assemblèrent afin de reformer le couloir dans lequel il était.

Une perturbation de chacra importante se fit sentir : Un des membres de l'unité venait de détecter le souvenir ! Sennou apparut immédiatement à ses coté, les cinq autres arrivèrent eux aussi par le même moyen .

*C'est ce qui est bien dans cet univers : l'espace et le temps n'ont aucune influence sur nous*

-Shinobi, formation delta !

La formation delta consistait à former un losange afin de converger tous vers le même point. Chacun donnait de son mieux pour générer suffisamment de briques noires -les mêmes que celles des murs- afin de condamner la porte-souvenir. L'opération prenait un certain temps.

Trente minutes plus tard

Trente minutes plus tard, la porte, enfin rebouchée, chacun des membres de l'unité spéciale en sueur, Sennou mit fin au Genjutsu

Fin du rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkainoshinobi.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asaki Yasuo, un sujet de torture    

Revenir en haut Aller en bas
 
Asaki Yasuo, un sujet de torture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Des policiers accusés de torture, risquent l’emprisonnement
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» [A.C] Torture et autres délices

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai no Shinobi ~ Forum RPG Naruto :: Archives :: Monde Shinobi :: Konoha Gakure no Satô :: Batiment de l'unité spéciale-
Sauter vers: